Version Béta

Cerca

VaticanNews
Un robot présenté au CES de Las Vegas, le 11 janvier 2018. Un robot présenté au CES de Las Vegas, le 11 janvier 2018.  (AFP or licensors)

L'intelligence artificielle au cœur des débats de bioéthique

Le père Frédéric Louzeau revient sur les enjeux éthiques posés par le développement de l'intelligence artificielle.

Hélène Destombes - Cité du Vatican

Après plusieurs semaines de consultation, marquées notamment par des débats publics organisés dans toute la France, le rapport de synthèse des États généraux de la bioéthique a été rendu public ce mardi 5 juin.

La consultation  lancée en janvier dernier a été suivie par des milliers de personnes, et elle a été largement dominée par deux thèmes: l’ouverture de la PMA aux couples de femmes et aux femmes seules, et la légalisation de l’euthanasie et du suicide assisté. Mais d’autres questions ont également été au centre de la réflexion et notamment l’Intelligence artificielle (IA).

Le développement du champ numérique semble ouvrir dans différents domaines, en particulier dans celui de la médecine et de l’économie, des perspectives à la fois positives et négatives. L’Intelligence artificielle est aujourd’hui objet de tous les fantasmes, de tous les espoirs et de toutes les craintes.

Comment appréhender sereinement la réflexion ? Peut-on craindre une forme possible de dicta­ture de la technologie numérique ?  Éléments de réponse avec le père Frédéric Louzeau, directeur du Pôle de Recherche du Collège des Bernardins et professeur de théologie à la faculté Notre-Dame à Paris, interrogé par Hèlène Destombes.

Entretien avec le père Frédéric Louzeau

 

 

 

05 juin 2018, 18:13