Version Béta

Cerca

VaticanNews
Manifestation contre l'euthanasie devant le Parlement portugais, à Lisbonne, le 29 mai 2018. Manifestation contre l'euthanasie devant le Parlement portugais, à Lisbonne, le 29 mai 2018.  (ANSA)

Rejet de l’euthanasie au Portugal: la satisfaction de l’Église

La conférence épiscopale du Portugal et le Conseil des Conférences épiscopales d’Europe expriment leur satisfaction après le rejet par le Parlement portugais d’un projet de loi visant à légaliser l'euthanasie.

Le projet de loi proposé par la coalition de gauche au pouvoir, qui visait à légaliser l’euthanasie et le suicide assisté, a été repoussé de justesse grâce à l’abstention de certains députés. La conférence épiscopale a exprimé sa satisfaction pour le résultat du vote, en le présentant comme «un triomphe de la vie et un succès de la démocratie».

Mgr Duarte da Cunha, prélat portugais, secrétaire général du CCEE (Conseil des Conférences épiscopales d’Europe) a exprimé sa grande satisfaction en ces termes : «Toute la société civile s’est mobilisée dans le débat qui a précédé le vote. La majorité des personnes était opposée à l’introduction de l’euthanasie. La chose qui m’a surpris a été la manifeste opposition du Parti Communiste Portugais, une démonstration que la prérogative de la défense de la vie n’appartient pas seulement à une tendance politique ou de foi. Je crois que c’est un modèle intéressant pour tous les pays européens.»

Il regrette toutefois la tendance de l'Europe à la déchristianisation, qui laisse la porte ouverte au développement de la culture de mort, comme le montre le résultat du récent référendum irlandais sur la libéralisation de l'avortement. Pour répondre à ce défi de civilisation, il faut redécouvrir la foi, qui «donne un fondement aux valeurs humaines grâce au rapport avec Dieu créateur, sans lequel nous serions fragiles et destructibles», explique Mgr Duarte da Cunha.

 

30 mai 2018, 19:37