Version Béta

Cerca

VaticanNews
Mgr Pizzaballa ici lors de la célébration des Rameaux, le 25 mars 2018. Mgr Pizzaballa ici lors de la célébration des Rameaux, le 25 mars 2018.  (AFP or licensors)

Terre Sainte : Mgr Pizzaballa condamne toute forme de violence

Suite aux violences de lundi, l’administrateur apostolique du Patriarcat Latin de Jérusalem dénonce la «violence disproportionnée» et l’instrumentalisation cynique des vies humaines.

Dans une note, Mgr Pierbattista Pizzaballa s’exprime suite à la répression des manifestations dans la Bande de Gaza, lundi, dans le contexte du 70e anniversaire de l’État d’Israël et de l'inauguration de l'ambassade des États-Unis à Jérusalem. Environ 60 Palestiniens ont été tués et 2400 ont été blessés, beaucoup ayant été atteints par des tirs à balle réelle menés par l'armée israélienne. «La vie de tellement de jeunes encore une fois s’est éteinte, et des centaines de familles pleurent leurs êtres chers, morts ou blessés. Encore une fois, nous sommes contraints par les circonstances à demander et à crier pour la justice et la paix ! Ces communiqués de condamnation désormais se répètent, similaires chaque fois les uns par rapport aux autres», regrette Mgr Pizzaballa.

Une journée de prière et de jeûne pour la paix à Jérusalem

Il invite donc tous les chrétiens de son diocèse (qui recouvre Israël, la Palestine, Chypre et la Jordanie) à «s’unir en prière pour la Terre Sainte, pour la paix de tous ses habitants, pour la paix de Jérusalem, pour toutes les victimes de cet interminable conflit» dans une veillée pour la paix qui sera célébrée dans l’église de Saint-Étienne (à l’École biblique de Jérusalem) ce samedi, en la veille de la Pentecôte, à 17h.

15 mai 2018, 18:53