Cerca

Vatican News
Un fidèle à Kinshasa ce dimanche 21 janvier Un fidèle à Kinshasa ce dimanche 21 janvier   (AFP or licensors)

L'évêque d'Uvira réagit à la nouvelle journée de répression en RDC

En République démocratique du Congo, les forces de sécurité congolaises ont, de nouveau, réprimé dans le sang des marches pacifiques organisées à l’appel du comité laïc de coordination du diocèse de Kinshasa pour demander le respect de l'accord de la Saint- Sylvestre.

Marie Duhamel avec AFP - Cité du Vatican

Dans le centre de la capitale, Kinshasa, plusieurs centaines de personnes ont répondu à l’appel du comité laïc de coordination du diocèse. Après la messe ce dimanche matin, ils ont marché avec des rameaux, leur Bible ou chapelet à la main, sur deux kilomètres entre la paroisse Christ-Roi vers la place Victoire avant de se heurter aux forces de l'ordre qui les ont dispersés. Dans la commune de Kintambo, une jeune femme de 24 ans est décédée après un tir en rafales à l'entrée de l'église Saint-François-de-Salles. Six personnes ont été tuées dont une aspirante à la vie religieuse.

Six provinces ecclésiastiques concernées

L’appel des laïcs de Kinshasa a été également suivi en province. A Bukavu, 29 personnes ont été blessées, 38 arrêtées dont des membres de la Croix-Rouge. À Kinsangani, 7 personnes ont été blessées, 14 interpellées dont des journalistes et des mineurs, détaille la nonciature. Même scénario dans les diocèses de Lubumbashi, de Kananga ou de Mbandaka-Bikoro.

La Monusco a estimé que l'usage de la force avait été disproportionnée, avec des tirs de lacrymogènes mais aussi de balles réelles, parfois en rafales. Des observateurs des Nations unies déployés sur le terrain ont eux-mêmes été « menacés et molestés » à Kinshasa, selon la porte-parole de la Monusco, qui les avait déployés pour instruire « d'éventuelles violations des droits de l'Homme ».
À la fin de la journée, les Nations unies comptaient 6 morts et  57 civils blessés. Il y aurait également 111 arrestations, dont celles de 8 prêtres dans six diocèses du pays.

 

Appel du Pape

Ce dimanche 21 janvier, le Pape a demandé aux fidèles réunis sur la principales place de Lima au Pérou de prier pour la République démocratique du Congo. Il a demandé « aux autorités, aux responsables et à tous en RDC de mettre en œuvre tous leurs efforts pour éviter toute forme de violence et chercher des solutions en faveur du bien commun ».

Entretien avec Mgr Sébastien Muyengo, évêque d'Uvira
22 janvier 2018, 11:54