Cerca

Vatican News
L’Église du Nigéria de nouveau sous le choc. En octobre, une prêtre italien, le père Maurizio Pallù, avait été enlevé dans le sud du pays et détenu durant cinq jours. L’Église du Nigéria de nouveau sous le choc. En octobre, une prêtre italien, le père Maurizio Pallù, avait été enlevé dans le sud du pays et détenu durant cinq jours. 

Nigéria: des habitants tués pendant la messe de la nuit de Noël

Les célébrations de la nativité du Christ ont été endeuillées par la mort de dix villageois dans une région du nord du Nigéria, à majorité chrétienne. Six personnes ont été tuées pendant la veillée de Noël.

Samuel Bleynie – Cité du Vatican, avec AFP

Dimanche 24 décembre, six personnes, dont un enfant, ont été tués par des hommes armés durant la célébration de la nuit de Noël dans le village nigérian de Ungwan Mailafiya. L’État de Kaduna, où se situe ce village, est en proie à de violents conflits intercommunautaires entre des agriculteurs et des éleveurs Peuls et Haoussas. Deux jours plus tôt, dans la soirée, des individus avaient aussi tiré sur des croyants préparant Noël dans le village voisin de Nindem. Quatre personnes avaient alors été tuées et dix autres blessées.

En moins d'une décennie, près de 1500 chrétiens ont été tués dans le nord du Nigeria, indiquait en mai 2016 Mgr Joseph Bagobiri, l’évêque de Kafanchan, une ville de l'Etat de Kaduna. Au cours de la période 2006-2014, 1,3 million d’autres ont été contraints de fuir la région alors que 13 000 églises ont été soit détruites, soit abandonnées.

26 décembre 2017, 18:34