Version Béta

Cerca

VaticanNews
Des catholiques bangladais prient en l'église du Saint-Rosaire de Dacca, le 29 novembre 2017. Des catholiques bangladais prient en l'église du Saint-Rosaire de Dacca, le 29 novembre 2017.  (AFP or licensors)

Inquiétudes au Bangladesh après la disparition d’un prêtre

La veille de l’arrivée du Pape François au Bangladesh le 30 novembre 2017, un prêtre catholique a été porté disparu au Bangladesh, a annoncé la police locale, le 29 novembre. Le père William Walter Rozario n'a plus donné de nouvelles depuis lundi 27 novembre, a rapporté l’agence Fides.

L’évêque du diocèse de Rajshahi, Mgr Gerver Rosario, craint que le prêtre âgé de 40 ans et responsable de l’école Saint Louis dans le district de Natore (nord du pays), n’ait été enlevé par un groupe djihadiste local. Un avis de recherche a été lancé.

«Il est porté disparu depuis lundi soir. Son portable a été éteint», a déclaré Biplob Bijoy Talukder, chef de la police locale.

Ces dernières semaines, le père Rozario s’occupait de l’organisation du voyage de quelques 300 fidèles catholiques en direction de Dacca, en vue de la visite du pape François du 30 novembre au 2 décembre.

Mgr Rosario pense donc que le religieux a été kidnappé et a témoigné de la grande inquiétude de sa communauté :

«Il était en train d’organiser le voyage d’environ 300 catholiques à Dacca pour voir le pape et assister à la sainte messe. Mais sa disparition a ruiné leur joie. Ils ne veulent plus aller à Dacca maintenant», a-t-il dit.

Les chrétiens représentent moins de 0,5 % des 160 millions d’habitants du Bangladesh, à 90 % musulman. Le Bangladesh a été confronté ces dernières années à une recrudescence d’attaques djihadistes.

(DA)

30 novembre 2017, 19:51