Version Béta

Cerca

Vatican News
Des partisans du mariage homosexuel célébrant dans un parc de Sydney leur victoire le 15 novembre 2017. Des partisans du mariage homosexuel célébrant dans un parc de Sydney leur victoire le 15 novembre 2017.  (AFP or licensors)

En Australie, les inquiétudes des évêques après la légalisation du mariage homosexuel

Les évêques australiens ont fait part de leurs inquiétudes sur la liberté de conscience et la liberté religieuse, après l’adoption de la loi légalisant le mariage homosexuel dans le pays, le 15 novembre 2017.

Par Delphine Allaire

Dans un communiqué paru le 15 novembre 2017, Mgr Denis Hart, archevêque de Melbourne et président de la conférence épiscopale australienne, a réitéré son souhait de voir le Parlement national rassembler tous les Australiens «en respectant leurs différents points de vue sur le mariage».

 «L’Église catholique, et tous ceux qui souhaitent conserver l’institution du mariage telle qu’elle est comprise depuis des siècles, continue de considérer le mariage comme l’union particulière entre un homme et une femme», a fait savoir l’archevêque de Melbourne, assurant que cette évolution du droit civil n’altérait «aucunement» la nature du mariage selon sa conception catholique.

«L’Eglise catholique continue de respecter la dignité des Australiens LGBTQ, et nos prêtres continueront de prendre soin profondément de la dignité et de la valeur de chacun», a toutefois garanti Mgr Hart.  

Enfin, le président de la conférence épiscopale australienne a appelé de ses vœux la reconnaissance et le respect des parlementaires pour les inquiétudes des plus de 4.8 millions d’Australiens opposés à ce changement juridique.

Pour ce faire, il espère la mise en place d’une plus forte protection de la liberté de conscience et de la liberté religieuse, car «ces protections sont la garantie que les Australiens pourront continuer d’exprimer leur propre vision du mariage, et que les écoles confessionnelles pourront continuer d’en enseigner sa conception traditionnelle».

(DA)

15 novembre 2017, 22:20