Version Béta

Cerca

Vatican News
Une famille de réfugiés nigériens à Niamey, la capitale du Niger, le 17 novembre 2017. Une famille de réfugiés nigériens à Niamey, la capitale du Niger, le 17 novembre 2017.  (AFP or licensors)

Couloirs humanitaires: les premiers réfugiés africains accueillis en Italie

Jeudi 30 novembre au matin, 25 migrants d’Ethiopie atterriront en Italie à l’aéroport de Rome. Il s’agit des premiers réfugiés africains qui seront accueillis par les Italiens dans le cadre des couloirs humanitaires mis en place par l’Etat italien, la Conférence épiscopale italienne (CEI), via la Caritas Italie et de la fondation Migrantes, et la Communauté Sant’Egidio.

Ces premières familles seront hébergées par les Caritas diocésaines de Vintimille et Ragusa et par la Communauté Sant’Egidio à Rome. Leur accueil se fera grâce à l’intervention des paroisses, et d’instituts religieux pour les loger dans des appartements privés ; ainsi que de familles tutrices chargées de les accompagner dans leur parcours d’intégration sociale et de travail en leur garantissant des soins médicaux et des cours d’italien.

Ce nouveau protocole qui ouvre le couloir éthiopien avait été annoncé en janvier 2017 par le Secrétaire général de la CEI, Mgr Nunzio Galantino. Il prévoit au total, l’accueil de 500 personnes sur deux ans.

Par un accord entre Sant’Egidio, les ministères italiens des Affaires étrangères et de l’Intérieur ainsi que la fédération des Églises évangéliques et l’Église vaudoise d’Italie, un premier couloir a été créé avec le Maroc et le Liban en décembre 2015. Depuis deux ans, il a permis à mille familles notamment de réfugiés syriens d’être accueillies en Italie. Mille autres sont prévues sur les deux prochaines années. 

28 novembre 2017, 18:35