Recherche

Vatican News
2020.05.23 Gesuiti africani

Afrique : les jésuites luttent contre les abus

La conférence des jésuites d’Afrique et de Madagascar, JCAM, s’est jointe à la voix du Pape François pour lutter contre les abus sur mineurs et les adultes vulnérables.

Camille Mukoso, SJ (avec Lisa Zengarini ) – Cité du Vatican

Répondant à l'appel du pape François pour une action décisive contre la pédophilie et apportant une contribution à l'engagement de l'Église universelle à créer un environnement sûr pour tous, la Conférence des jésuites d'Afrique et de Madagascar, JCAM, organisera du 28 au 30 avril prochain un webinaire intitulé « L'enfant africain : promouvoir une culture cohérente de protection, de soin et de sauvegarde dans l'Église et la société ».

Un séminaire pluridisciplinaire 

Le séminaire en ligne réunira des professionnels, des experts, des théologiens et des universitaires du continent qui examineront les défis posés à l'Église, à la famille et aux sociétés africaines par les abus sexuels sur les enfants et les adultes vulnérables, ainsi que les tâches et les engagements auxquels ils sont appelés pour contrer ce phénomène. Au cours des travaux, les participants auront l'occasion de présenter les derniers résultats de recherche, les opinions et les meilleures pratiques en Afrique dans le domaine de la protection de l'enfance.

Renforcement des capacités

En mettant l'accent sur les abus commis par le clergé, le phénomène sera analysé à travers quatre optiques critiques : la justice pour les victimes et les survivants ; la prévention des abus sexuels sur les mineurs et les personnes vulnérables ; les facteurs structurels qui les favorisent ; puis la réorganisation des structures ecclésiales et sociales pour garantir la justice pour les victimes et la prévention. L'événement, auquel participeront des jésuites, des laïcs, des responsables d'église et des représentants d'autres ordres religieux de tout le continent, sera également l'occasion de former et de renforcer les capacités de réponse de la communauté chrétienne, des responsables et des agents pastoraux en Afrique face à ce fléau.

Une nouvelle voie

La réunion ouvrira une nouvelle voie d'enquête multidisciplinaire et de discussion constructive entre universitaires et cliniciens sur le phénomène global des abus sexuels du clergé dans le contexte de l'Église et de la société en Afrique, explique un communiqué de la Conférence des jésuites d'Afrique et de Madagascar. Les rapports présentés seront publiés dans un volume qui sera mis à disposition pour des recherches, études et formations ultérieures.

L’appel du Pape François et l’engagement des jésuites

Dans son Motu Proprio, Vos Estis Lux Mundi (7 mai 2019), le pape François déclare que les abus, quelle que soit leur nature, commis à l'encontre des mineurs et des personnes vulnérables infligent « des dommages physiques, psychologiques et spirituels aux victimes et nuisent à la communauté des fidèles ». La douleur des victimes et de leurs familles est aussi notre douleur, et il est donc urgent de réaffirmer une fois de plus notre engagement à assurer la protection des mineurs et des adultes vulnérables.

Pour que de tels phénomènes ne se reproduisent plus jamais, les jésuites en Afrique estiment qu’il faut une conversion continue et profonde des cœurs, attestée par des actions concrètes et efficaces qui impliquent tout le monde dans l'Église, afin que la sainteté personnelle et l'engagement moral puissent contribuer à promouvoir la pleine crédibilité du message évangélique et l'efficacité de la mission de l'Église.

15 avril 2021, 11:51