Recherche

Vatican News
Les prélats zimbabwéens  avec le président Emmerson Mnangagwa Les prélats zimbabwéens avec le président Emmerson Mnangagwa 

Zimbabwe : nouvelles directives des évêques pour la reprise des cultes

Au Zimbabwe, les évêques découragent les messes télévisées au profit de la participation physique, tout en respectant les mesures barrières.

Camille Mukoso, SJ (avec aciafrica) – Cité du Vatican

La conférence épiscopale du Zimbabwe (ZCBC) a publié, le lundi 12 octobre 2020, des nouvelles directives pour la reprise des célébrations publiques, avec participation des fidèles. Dans une déclaration intitulée « La joie de se réunir pour le culte public », les évêques zimbabwéens encouragent leurs fidèles chrétiens à participer physiquement à la célébration de la Sainte Eucharistie et décourageant, en même temps, la retransmission de la messe au moyen des nouvelles technologie d'Information et de Communication. « Nous décourageons désormais la retransmission en direct des messes et autres programmes pastoraux pertinents, sauf pour la nourriture spirituelle des fidèles qui peuvent être physiquement empêchés d'assister à la Sainte Messe », font savoir les évêques.

La participation physique est plus gratifiante que la messe en ligne

Les prélats zimbabwéens font remarquer que les chrétiens ont l'obligation d'assister à la sainte messe, s'il n'y a pas de raison majeure de s'y absenter. Ils indiquent ainsi que l'assistance physique est plus gratifiante que la messe en ligne. Par ailleurs, les évêques rappellent les dispositions prises en juin dernier pour la réouverture des lieux de culte, notamment le lavage régulier des mains, la suspension du geste de paix et la suspension de la prise de la sainte communion sur la pomme de la main, etc. Pour la conférence épiscopale du Zimbabwe, dans les lieux de culte où la distanciation sociale n'est pas possible, les fidèles catholiques doivent être encouragés à se rassembler dans un espace ouvert. Le nouveau coronavirus étant toujours une réalité au Zimbabwe, les prélats invitent leur peuple à rester constamment conscients de la menace que représente la Covid-19 et à prendre toutes les précautions nécessaires, comme le demandent le conseil paroissial local, le personnel médical, le ministère de la santé et l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Assouplissement de certaines mesures

Les évêques du Zimbabwe ont également assoupli certaines mesures pour contrer la propagation de la Covid-19. C’est ainsi qu’ils ont autorisé la reprise des activités pastorales, telles que les confirmations et les ordinations. En outre, les réunions des conseils paroissiaux, des associations et des catéchumènes ont été autorisées au niveau des paroisses et des doyenné. Cependant, les réunions diocésaines et les congrès nationaux restent suspendus jusqu'à ce que la situation sanitaire dans le pays revienne à la normale. 

Autres recommandations

Bien plus, les membres de la ZCBC ordonnent également aux prêtres, aux religieux et aux huissiers de veiller à ce que les fidèles respectent les règles d'hygiène de base, à savoir se laver les mains avec du savon régulièrement et soigneusement, éviter les salutations et les contacts physiques, éviter de toucher les yeux, le nez et la bouche, se couvrir la bouche et le nez avec un coude plié ou un mouchoir en papier lorsqu'on tousse ou éternue et éviter de cracher en public. Ils soulignent enfin la nécessité de respecter strictement les directives de santé publique émises par le ministère de la santé, notamment le port de masques faciaux et la distanciation sociale lors des rassemblements et des fonctions religieuses telles que les funérailles. 

19 octobre 2020, 21:52