Recherche

Vatican News
Photo d'illustration Photo d'illustration  (AFP or licensors)

Sénégal : la reprise des messes avec participation des fidèles

Les évêques sénégalais appellent leurs fidèles au respect des mesures barrières pour la reprise des célébrations publiques.

Service français-Afrique –Cité du Vatican

A partir du dimanche 1er novembre 2020, l’Eglise famille de Dieu au Sénégal pourra célébrer des messes avec la participation physique des fidèles chrétiens. Les célébrations publiques dans le pays avaient été suspendues depuis le mois de mars, en raison de la Covid-19, qui a causé plus de 15 mille cas positifs et plus de 300 décès.

Appel à la prudence

Dans l’attente de cette reprise, les évêques sénégalais ont publié un message collectif, exhortant leurs fidèles à la plus grande prudence et au respect des règles d'hygiène adoptées par le gouvernement pour minimiser le risque de nouvelles infections. « Nous, évêques, dans une attitude de prière et de confiance en la miséricorde de Dieu, comptant sur l'intercession de la Bienheureuse Vierge Marie, sommes favorables, à partir du 1er novembre, à la reprise progressive des cultes dans nos diocèses, telle qu'elle a été établie par les ordinaires locaux et en présence de conditions favorables », lit-on dans ledit message.

La vie notre bien commun le plus cher

Les prélats sénégalais se disent également « conscients de la réalité de la pandémie qui touche les communautés et les familles du pays », particulièrement les plus vulnérables. C’est ainsi qu’ils exhortent tous les fidèles « à être prudents et à assumer leurs responsabilités personnelles et collectives », en respectant strictement les règles édictées par les autorités compétentes, afin de sauvegarder la vie humaine, qui est notre bien commun le plus cher.

Une reprise différée

Le gouvernement du Sénégal avait déjà assoupli les restrictions anti-Covid-19 au mois de juillet. Mais, par prudence, les évêques avaient décidé de ne pas rouvrir les églises à ce moment-là, en exhortant les fidèles « à être patients dans la foi et l'espérance ». A présent, ils estiment que la reprise des messes publiques est possible grâce à la baisse du « nombre de nouveaux cas de Covid-19 au niveau national ainsi qu’à l'engagement responsable et déterminé des communautés diocésaines et des conseils paroissiaux qui ont mis en place un système de sécurité sanitaire adéquat, conforme aux normes fixées par le ministère de la santé ». Le message collectif des évêques du Sénégal fait également état de la soif de l’Eucharistie ressentie par les fidèles, privés de la messe en présence depuis des mois.

Remerciements pour la longue attente vécue dans la  foi

Enfin, les prélats du Sénégal rappellent quelques directives pour la reprise des célébrations publiques, notamment le respect de la distanciation sociale, le lavage régulier des mains, le port des masque, la désinfection des lieux des cultes avant et après chaque célébration.

Par ailleurs, la Conférence épiscopale sénégalaise remercie tous les croyants pour la longue attente vécue dans la foi, la patience et la dignité. Dans tout ce temps d'épreuve, concluent-ils, « non seulement vous avez développé et apprécié la valeur de la prière personnelle et familiale, mais vos pasteurs, prêtres et évêques, n'ont jamais cessé de célébrer l'Eucharistie et les Saints Mystères, en communion avec vous et pour vous ».

27 octobre 2020, 20:50