Recherche

Vatican News
KENYA-VIRUS-HEALTH KENYA-VIRUS-HEALTH  (AFP or licensors)

Kenya : Monseigneur Muheria exhorte à lutter contre la corruption et le tribalisme

L’archevêque de Nyeri au Kenya, Mgr Anthony Muheria, appelle tous les fidèles chrétiens du pays à lutter contre la corruption et le tribalisme, avec la même ardeur que la lutte contre la Covid-19.

Service français-Afrique – Cité du Vatican

Mgr Anthony Muheria a lancé cet appel dans un message vidéo diffusé le vendredi 11 septembre 2020, exhortant les fidèles à toujours chercher secours et consolation dans le nom du Seigneur. « Il n'y a pas que la lutte contre le nouveau coronavirus, mais aussi contre le virus de la corruption et du tribalisme. Pour mener à bien ce combat, il est nécessaire de prier le Seigneur pour qu'il y mette fin ».

De la nécessité de la prière

Pour l’archevêque de Nyeri, même si les célébrations avec participation des fidèles sont encore interdites pour lutter contre la propagation de la Covid-19, le Kenya a besoin de prières et de supplications continuelles pour venir à bout de ce moment critique. « Nous devons nous agenouiller pour que le Seigneur puisse nous toucher, nous guérir et nous relever », a exhorté le prélat, reprenant le message diffusé par toute la Conférence épiscopale kényane en juillet 2020.

Guérir de l’intérieur

A en croire Mgr Muheria, le Kenya doit également guérir de l’intérieur pour mettant fin au virus de la corruption et du tribalisme. « Nous avons besoin de prières, car le Kenya est tenu en otage par la corruption », a-t-il souligné. Et de renchérir : « nous devons demander à Dieu de changer notre cœur et celui de nos dirigeants, afin que la politique soit au service du bien commun et non de l'intérêt personnel ».

Pour l’archevêque de Nyeri, l’effort consiste à construire une société dans laquelle l'économie se met au service de tous et non au profit personnel ; une société dans laquelle les cœurs sont grands et miséricordieux, pour partager avec les autres, ceux qui sont dans le besoin ; une société dans laquelle personne n’est exclue ou laissée pour compte. 

22 septembre 2020, 09:49