Recherche

Vatican News
NIGERIA-HEALTH-VIRUS-RELIGION-CHRISTIANITY (AFP or licensors)

Nigeria : un évêque testé positif à la Covid-19

L’évêque de Yola au Nigeria, Mgr Stephen Dami Mamza, a été testé positif au nouveau coronavirus.

Camille Mukoso, SJ (avec Aciafrica) – Cité du Vatican

Mgr Stephen Dami Mamza, évêque de Yola au Nigeria, a été testé positif au nouveau coronavirus. L’information a été confirmée par le prélat lui-même sur son compte Facebook, le dimanche 23 août 2020. L’évêque de Yola a ainsi encouragé ses fidèles chrétiens et tous les citoyens nigérians à se présenter, sans tarder, aux tests de dépistage du coronavirus lorsqu'ils y sont tenus.

Prendre au sérieux le protocole contre la Covid-19

Dans son message sur Facebook, le prélat nigérian a affirmé qu'il était en auto-isolement, soignés par des médecins et a exhorté le grand public à prendre au sérieux les protocoles préventifs et les mesures barrières contre la Covid-19, afin d’arrêter la propagation de la pandémie. L'Ordinaire de Yola est, à ce jour, le premier prélat connu à avoir contracté le virus au Nigeria. En Afrique, le président du Symposium des conférences épiscopales d'Afrique et de Madagascar, SCEAM, le cardinal Phillip Ouédraogo, a été testé positif à la Covid-19 en avril et s'est rétabli par la suite. Plus tôt, en mars, le vicaire apostolique du vicariat éthiopien de Gambella, Mgr Angelo Moreschi, avait succombé au virus. 

Messages de solidarité et de soutien à l’endroit du prélat malade

Plusieurs évêques nigérians ont envoyé des messages à Mgr Mamza, priant pour son prompt rétablissement. Dans un message collectif, les dirigeants de la Catholic Broadcast Commission du Nigeria ont exprimé leur solidarité, en implorant le Seigneur de protéger son berger qui n’a pas été épargné par le danger de la pandémie, en conduisant son troupeau. Le gouverneur de l'État d'Adamawa, Ahmadu Umaru Fintiri, a décrit Mgr Mamza comme un homme de foi qui n'a jamais renoncé au pouvoir du Dieu tout-puissant de faire l'impossible. Le gouverneur espère également que le prélat sortira plus fort de cette épreuve. « Un test positif n'est pas une condamnation à mort », a-t-il souligné.

26 août 2020, 19:11