Recherche

Vatican News
Members of the contact-tracing team are seen at the Primary Healthcare Centre, amid the spread of the coronavirus disease (COVID-19), in Lagos Photo illustrative  

Nigeria : un forum interreligieux sur le nouveau coronavirus

Organisé au Nigeria la semaine dernière, il ressort de ce Forum interreligieux qu’une plus grande collaboration entre chrétiens et musulmans est nécessaire pour redonner espoir à la population aux prises avec les conséquences de la Covid-19.

Service Français-Afrique – Cité du Vatican

Travailler ensemble pour redonner espoir au peuple nigérian : c’est l’invitation lancée par un forum virtuel organisé la semaine dernière par la Fondation Cardinal Onayekan pour la paix, en collaboration avec l'Initiative « Foi pour la paix ». À en croire le site web de la conférence épiscopale régionale d'Afrique de l'Ouest, l'événement a été suivi par plusieurs leaders religieux chrétiens et musulmans.

Travailler main dans la main

Les participants à ce forum ont exhorté les deux principales communautés religieuses du pays à intensifier leur rôle complémentaire dans la promotion du développement économique et la réduction de la pauvreté au Nigeria, tout en faisant face aux effets dévastateurs de la Covid-19. En jouant ce rôle, les communautés religieuses devraient mettre l'accent sur l'action communautaire conjointe des dirigeants des deux religions à tous les niveaux. Ainsi, les communautés de foi travailleraient ensemble, deviendraient complémentaires et partageraient leurs forces et leurs expériences pour relever ce défi commun qui implique l'ensemble de l'humanité.

Des initiatives caritatives pour les plus vulnérables

 Les dirigeants chrétiens et musulmans du Nigeria ont également encouragé les deux communautés religieuses à collaborer à des initiatives caritatives en faveur des couches les plus vulnérables de la population. Ils ont salué le soutien apporté par le Conseil interreligieux du Nigeria aux efforts du gouvernement pour endiguer les conséquences sanitaires et socio-économiques de la pandémie sur les plus vulnérables. A cet effet, ils ont appelé à des efforts accrus pour promouvoir la tolérance et l'harmonie religieuse au Nigeria, afin de favoriser le climat de paix et de tranquillité nécessaire pour attirer les investissements étrangers et permettre la libre circulation des biens et des services dans tout le pays.

Tirer profit

Le Forum interreligieux du Nigeria a également débouché sur une proposition faite au Conseil interreligieux du Nigeria de créer un Conseil interreligieux spécial Covid-19 pour mieux coordonner leurs initiatives contre la crise sanitaire.

Selon les chefs religieux du Nigeria, l'urgence sanitaire actuelle a mis en évidence toutes les lacunes du système de gouvernance, de santé et d'éducation du pays. D'où, l'invitation faite à la classe dirigeante de saisir cette opportunité pour réformer le système et le rendre plus efficace, afin que le pays puisse faire face, dans le futur, à d'autres urgences comme celle de la Covid-19.

 

20 juillet 2020, 18:54