Recherche

Vatican News
2020.07.21 Mons. Pierre Marie Coty, vescovo emerito di Daloa in Costa d'Avorio Mgr Pierre Marie Coty  

Côte d’Ivoire : Décès de Mgr Pierre Marie Coty

Mgr Pierre Marie Coty, Evêque émérite de Daloa, est décédé le vendredi 17 juillet 2020, à l’âge de 93 ans à Abidjan. Auteur des paroles de ‘l’Abidjanaise’, l’hymne national ivoirien, Mgr Pierre Marie Coty, qui aurait célébré 65 ans de sacerdoce le 19 juillet, était le doyen d’âge de l’épiscopat ivoirien.

Françoise Niamien (avec Marcel Ariston Blé) – Cité du Vatican

La nouvelle de la mort, le 17 juillet, de Mgr Pierre Marie Coty a été rendue publique, au lendemain de sa disparition, par un communiqué de la Conférence des Evêques Catholiques de Côte d’Ivoire.

Né le 1er janvier 1927 à Anyama-Adjamé, dans le district d’Abidjan, Mgr Pierre Marie Coty avait été ordonné prêtre de Jésus Christ le 19 juillet 1955, au petit séminaire Saint Augustin de Bingerville. Par la suite, il sera nommé évêque de Daloa (Ouest de la Côte d’Ivoire), le 20 novembre 1975 par le Pape Paul VI. Il assumera cette charge pastorale jusqu’au 22 mars 2005, avant de prendre sa retraite après de bons et loyaux services rendus à l’Eglise et à la nation ivoirienne.

Un grand serviteur de l’Eglise

Quatrième Evêque et premier évêque noir du diocèse de Daloa, Mgr Coty aura été à la base de la construction de plusieurs infrastructures de ce diocèse, affirme le père Zra Bi, Vicaire général du diocèse de Daloa. « C’est lui qui a posé les jalons du diocèse. Il a créé de nombreuses paroisses, collèges et tout ce qu’on peut avoir comme infrastructures pour un diocèse ».

Président de la commission épiscopale des moyens de communication sociale pendant plusieurs années, Mgr Pierre Marie Coty aura fortement contribué au rayonnement de l’Eglise locale à travers les moyens de communication Sociales. En effet, c’est sous sa présidence que fut créée la radio nationale catholique et l’ex-journal catholique ‘’la Nouvelle’’. Le père Augustin Obrou, Secrétaire exécutif national de cette commission épiscopale a déclaré : « l’Eglise en Côte d’Ivoire a perdu un grand homme…Il a été pour nous celui qui a conduit la communication dans l’Eglise ».

Parolier de ‘l’Abidjanaise’, l’hymne national ivoirien

Mgr Pierre Marie Coty n’a pas que servi l’Eglise. Il est l’auteur des paroles de « l’Abidjanaise », l’hymne national de Côte d’Ivoire.

En effet, en 1960, les pères Pierre Marie Coty et Michel Pango ont participé au concours de composition de l’hymne national de la Côte d’Ivoire indépendante, sur instruction de l’ancien président ivoirien, Félix Houphouët Boigny. D’abord exclus de ce concours, les membres du clergé ont été, par la suite, autorisés expressément à participer à ce concours, par une décision de l’ancien chef de l’Etat.  Jeune prêtre, professeur de latin et de français au petit séminaire de Bingerville, l’Abbé Pierre Marie Coty, durant toute une journée, rédigea les paroles de l’Hymne national et le père Michel Pango la musique.

Evoquant les paroles de cet hymne national, Mgr Alexis Touably Youlo, Evêque du diocèse d’Agboville soutient que c’est une œuvre bien inspirée qui met en exergue de nombreuses valeurs chrétiennes notamment l’hospitalité et l’espérance. « Nous savons que les paroles de notre hymne national sont des paroles très fortes qui ne peuvent pas être le fruit d’une simple cogitation humaine. Je crois que c’est Dieu Lui-même qui a inspiré au père Coty les paroles de notre hymne national », affirme l’Evêque.

53 ans après lui avoir refusé la paternité des paroles de l’Abidjanaise, Mgr Pierre Marie Coty a été décoré le 6 novembre 2013 par le gouvernement ivoirien en reconnaissance désormais ce droit. Il a été fait commandeur de l’Ordre national, la plus haute distinction ivoirienne. Le même titre a été décerné, à titre posthume, à feu l'Abbé Pierre-Michel Pango, compositeur de la musique de ‘l’Abidjanaise’. 

24 juillet 2020, 14:50