Vatican News
Côte d’Ivoire: Ordination diaconale à l'ITCJ Côte d’Ivoire: Ordination diaconale à l'ITCJ  

Côte d’Ivoire : Ordinations diaconales chez les Jésuites

A la messe d’ordination diaconale qu’il a présidée samedi 13 juin 2020 à la chapelle de l'Institut de théologie de la Compagnie de Jésus, ITCJ, d’Abidjan, Mgr Jean Salomom Lézoutié a exhorté les quatorze scolastiques jésuites de la Conférence des Jésuites d'Afrique et de Madagascar à la fidélité, la prière et la « la radicalité de vie du serviteur de Dieu ».

Françoise Niamien (avec Marcel Ariston Blé) - Cité du Vatican

En raison des mesures d'urgence et de sécurité sanitaire mises en place par le gouvernement ivoirien en cette période de crise du Coronavirus, la cérémonie d’ordination diaconale des quatorze scolastiques jésuites a eu lieu en présence d’une cinquantaine de Jésuites de la zone du Grand Abidjan portant des masques faciaux, et autres équipements de protection. Parents, amis et connaissances l’ont vécue en direct sur la page Facebook de l’ITCJ, l’Institut de Théologie de la Compagnie de Jésus sis à Abidjan Cocody, lieu où s’est déroulée ladite cérémonie.

Être des hommes d’une grande franchise

Dans son homélie, et s’adressant aux ordinands, l’évêque du diocèse de Yopougon les a appelés à vivre « la radicalité de vie du serviteur de Dieu. Si c’est oui, dites oui, si c’est non, dites non ». Mais cette radicalité doit être emprunte de « diplomatie » dans son agir, et aider le prochain à se construire, a précisé Mgr Lézoutié en les encourageant à être des hommes d’une grande franchise.

Consolez le peuple de Dieu

Poursuivant son homélie, l’évêque s’est arrêté sur la vie de saint Antoine de Padoue, célébré le 13 juin, jour de cette ordination diaconale. Il a rappelé que « Antoine de Padoue était un professeur extraordinaire et un prédicateur de la Parole de Dieu ; il était sans égal quand il s'agissait de consoler et de réconforter le peuple de Dieu ». De ce fait, Mgr Lézoutié a exhorté les nouveaux diacres à suivre son exemple dans la prédication de la parole et dans la consolation des âmes. Un autre aspect sur lequel l’évêque de Yopougon a insisté, est le riche héritage spirituel des Jésuites auquel il a demandé implicitement aux nouveaux ordonnés de continuer à s’abreuver pour donner du sens à leur ministère. « Sainte Thérèse d’Avilla admirait les Jésuites pour la qualité de leur direction spirituelle » a-t-il confié. 

Être assidu à la prière du Bréviaire

Avant de conclure son homélie, Mgr Jean Salomon Lézoutié a livré aux élus du jour ce qu’il souhaite de tout cœur pour eux : « Je vous invite à être fidèle à la prière du Bréviaire qui nous met en communion à des heures précises avec toute l’Eglise pour implorer la miséricorde et tous les bienfaits spirituels en faveur de l’Eglise et de l’humanité ». 

20 juin 2020, 13:17