Recherche

Vatican News

Zambie-Malawi : Les jésuites s’engagent dans la lutte contre le Covid-19

Les jésuites de la Province de Zambie-Malawi ont lancé une initiative visant à aider les personnes les plus démunies à combattre les conséquences néfastes de la propagation du nouveau coronavirus.

Camille Mukoso, SJ – Cité du Vatican

Les effets dévastateurs de la pandémie du Covid-19 sur la vie sociale du monde ne sont plus à démontrer. Si le verrouillage de toute activité humaine a servi à contenir la propagation du virus, il faudrait tout de même noter que cette même mesure a charrié un lot incalculable de conséquences sur la vie des communautés pauvres : Beaucoup de personnes sont dans l’incapacité de se nourrir ou de nourrir leur famille. C’est dans ce contexte que les jésuites de la Province de Zambie-Malawi (ZAM) ont lancé la réponse Covid-9 de Jesuits Relief visant à aider les personnes défavorisées à combattre les effets néfastes de cette pandémie.

Marcher avec les pauvres et les exclus

A en croire le père Leonard Chiti, supérieur provincial des jésuites du Zambie-Malawi, le lancement de ce projet répond non pas seulement à l’urgence sanitaire actuelle, mais s’inscrit également dans la ligne directrice des Préférences Apostoliques Universelles de la Compagnie de Jésus, dont la deuxième appelle à « marcher avec les pauvres et les exclus de notre monde ainsi qu’avec les personnes blessées dans leur dignité, en promouvant une mission de réconciliation et de justice ». Et le provincial jésuite d’ajouter : « Nous ne nous contentons pas de donner du pain aux affamés ; nous nous soucions aussi du pourquoi. Pourquoi sont-ils affamés ? ».

L’option préférentielle pour les pauvres

C’est en réponse à cette interrogation que l’initiative des jésuites de Zambie-Malawi cible les communautés à risque dans tous les domaines thématiques de réponse, notamment la santé publique, l'éducation, la communication sur les risques, la protection sociale, la nutrition et l'aide alimentaire, etc. Reprenant le premier paragraphe d’un document du Concile Vatican II, en l’occurrence Gaudium et Spes, le Père Chiti a rappelé que « les joies et les espoirs, les tristesses et les angoisses des hommes de ce temps, des pauvres surtout et de tous ceux qui souffrent, sont aussi les joies et les espoirs, les tristesses et les angoisses des disciples du Christ, et il n’est rien de vraiment humain qui ne trouve écho dans leur cœur » (Gaudium et Spes n°1). Voilà pourquoi les jésuites ont également adopté une approche basée sur les droits de l’homme et la doctrine sociale de l’Eglise. Il s’agit concrètement de promouvoir la justice économique et sociale pour tous, la vie et la dignité de la personne humaine, l'option préférentielle pour les pauvres, l'appel à la famille, à la communauté et à la participation, la solidarité et le souci de la création.

Les jésuites s’engagent dans la lutte contre Covid-19
Les jésuites s’engagent dans la lutte contre Covid-19

Marcher avec les plus démunis

L’intervention de la Compagnie de Jésus vise à soutenir le plan d’urgence du gouvernement zambien et a été lancée en même temps qu’un site web qui, selon les mots du provincial, « sera un moyen d'atteindre tant de personnes et d'organisations désireuses de soutenir la mission des jésuites en Zambie et au Malawi ». La réalisation de ce projet, à en croire le père Chiti, se déroulera en deux phases. La première phase, dont le lancement a été fait, couvrira une période de 6 mois (de mai à octobre 2020) et a pour objectif de collecter environ 3000.000 $ US. La seconde phase aura comme objectif d’aider les communautés fragiles ciblées à mieux se reconstruire.  Pour cette phase, les jésuites du Zambie-Malawi espèrent collecter près de 800. 000 $ US. Ceci dans le but de marcher avec les individus et les communautés qui sont vulnérables, exclus, marginalisés, et humainement appauvris.

Un soutien continu

Pour ce faire, les ministères des jésuites en Zambie mettront en œuvre des programmes urgents dans les districts ciblés pour soutenir l'action du gouvernement zambien. Le père Leonard Chiti a enfin assuré que ses compagnons s’engageront avec le gouvernement pour assurer un soutien durable dans les zones les plus vulnérables et faciliter la circulation interne des fournitures de services alimentaires en cas de verrouillage.

11 mai 2020, 16:18