Recherche

Vatican News
HEALTH-CORONAVIRUS/HUNGER-AFRICA Photo illustrative  

Nigéria : Mgr Okeke vient en aide aux populations pauvres

Mgr Valerian Okeke, archevêque d’Onitsha au Nigeria, a lancé une opération caritative pour venir en aide aux personnes vulnérables en ce temps de crise sanitaire dûe au nouveau coronavirus.

Camille Mukoso, SJ (avec Acia Africa) – Cité du Vatican

L’archevêque d’Onitsha au Nigeria, Mgr Valerian Okeke, a distribué des vivres et des palliatifs Covid-19 aux populations pauvres lors d’une cérémonie organisée pour cette fin, le mercredi 06 mai 2020, à la Basilique de la Très Sainte Trinité d'Onitsha. Pour le prélat nigérian, il est de la mission de l’Eglise de prendre soin de ses fidèles, surtout les plus vulnérables, car ils constituent le corps du Christ. Et de poursuivre : « Sans le peuple de Dieu, il n’y a pas d’Eglise ». Selon l’archevêque d’Onitsha, « le bien-être spirituel et matériel des moins privilégiés devrait être une préoccupation majeure de l'Église, eu égard aux restrictions mises en place pour lutter contre la Covid-19 ».

Un don pour tous

S’adressant aux journalistes, Mgr Okeke a indiqué que le don de l’Eglise était destiné aux populations sans discrimination de religion, de tribu ou d’appartenance ethnique. Il a ainsi souligné que « l'Église a la responsabilité de soutenir les gouvernements dans la prise en charge des citoyens, quelles que soient leurs obédiences religieuses ». Cette initiative, à en croire le prélat nigérian, se poursuivra aussi longtemps que son archidiocèse aura les épaules solides pour porter le fardeau de ses fidèles pendant toute la période de la pandémie du nouveau coronavirus. Mgr Okeke a également appelé tous les fidèles présents à cette cérémonie au respect des mesures barrières mises en place par les autorités compétentes pour contenir la propagation du virus.   Il a aussi exprimé sa gratitude envers ceux qui ont soutenu l'archidiocèse dans la réalisation de ce projet, au bénéfice des moins privilégiés.

Une initiative similaire

Au Nigéria, l’Eglise avait déjà mené une initiative similaire. C’est à Abuja, en effet, que Mgr Ignatius Kaigama avait distribué, le 25 avril 2020, des palliatifs Covid-19 aux membres les plus nécessiteux de la société, qualifiant cette opération de « responsabilité sociale de l'archidiocèse ».

L'archevêque d'Abuja espérait, à cette occasion, que le gouvernement de son pays comprendrait que les palliatifs Covid-19 ne coûtent pas les yeux de la tête si cela signifie sauver des vies humaines. Pour ce qui est de la propagation du virus, l’archevêque d’Abuja avait fait comprendre à ses fidèles que la Covid-19 est vraiment réel et qu’elle constitue une menace pour l’humanité. « Vous pouvez voir comment nos vies sociales s'effritent, l'économie dégénère et les rassemblements religieux sont désormais impossibles. Il va y avoir des conséquences, nous devons donc tous prendre une part active dans cette guerre », a-t-il déclaré, faisant référence à l'impact de la pandémie sur la société.

13 mai 2020, 11:50