Recherche

Vatican News
 Mgr Jacques Assanvo Ahiwa, évêque auxiliaire de l’archidiocèse de Bouaké Mgr Jacques Assanvo Ahiwa, évêque auxiliaire de l’archidiocèse de Bouaké  

Côte d’Ivoire : Un évêque auxiliaire pour l’Archidiocèse de Bouaké

L’archidiocèse de Bouaké, en Côte d'Ivoire, a un évêque auxiliaire. Le père Jacques Assanvo Ahiwa, membre du clergé de Grand-Bassam, a été nommé évêque auxiliaire de l’archidiocèse de Bouaké, le mardi 5 mai 2020, par le Saint-Père qui lui a assigné dans le même temps, le siège titulaire de Elefantaria en Mauritanie.

Françoise Niamien (avec Marcel Ariston Blé) - Cité du Vatican

C’est par la lecture d’un communiqué du Nonce Apostolique en Côte d’Ivoire, Mgr Paolo Borgia, que le secrétaire général de la Conférence des Evêques Catholiques de Côte d’Ivoire, le père Emmanuel Wohi Nin, a rendu publique la nomination de Mgr Jacques Assanvo Ahiwa, évêque auxiliaire de Bouaké. La nouvelle de cette nomination annoncée au siège de la conférence à Abidjan et à la cathédrale sainte Thérèse de Bouaké (centre) a été accueillie avec joie par toute l’Eglise en Côte d’Ivoire.
Mgr Assanvo est né le 06 janvier 1969 à Krindjabo, département d’Aboisso dans le diocèse de Grand-Bassam, dans le Sud du pays. Il a été formé au petit séminaire de Bouaké et au grand séminaire Saint Cœur de Marie d’Anyama dans l’archidiocèse d’Abidjan.

Parcours de formation

Ordonné prêtre pour le compte du diocèse de Grand-Bassam le 13 décembre en 1997, le nouvel évêque auxiliaire de l’archidiocèse de Bouaké est titulaire d’un doctorat en théologie biblique de l’Université de Strasbourg depuis 2011. Après son ordination, il a été de 1998-2002, vicaire à la paroisse Saint François Xavier d'Aboisso, puis Secrétaire Général de l'évêché et Directeur Diocésain des Œuvres Pontificales Missionnaires et, en même temps, collaborateur à la paroisse Saint Antoine de Padoue de Moossou (Grand-¬Bassam). De 2002-2004, il fait des études pour un Master en Théologie Biblique à l'Université Catholique de l'Afrique de l'Ouest (UCAO) à Abidjan et obtient le doctorat à l'Université de Strasbourg (2004 -2011). Revenu dans le diocèse, il a été Vicaire Général du diocèse de Grand-Bassam de 2011 à 2018. Le nouvel évêque auxiliaire de Bouaké est membre de l'Association Panafricaine des Exégètes Catholiques (APECA). Depuis 2018, il est Maître de Conférences en Sciences bibliques, Ancien et Nouveau Testament, à la faculté de théologie catholique de l’université de Strasbourg.

Une Mission placée sous le signe de l’humilité

Mgr Jacques Assanvo Ahiwa a exprimé sa joie et son action de grâce, d’abord, à Dieu qui est le premier acteur de ce choix, en l’appelant à être prêtre et aujourd’hui évêque. Ensuite, à toutes les personnes inspirées par le Seigneur pour le proposer à cette charge pastorale. Enfin, à toutes celles et tous ceux qui n’ont cessé de prier pour lui.
Conscient des exigences de cette mission, l’ancien vicaire général du diocèse de Grand-Bassam s’en remet à Dieu pour la réussite de sa nouvelle charge d’évêque auxiliaire. Il souhaite aussi placer cette mission sous le signe de « l’humilité », une vertu qui l’aidera à s’ouvrir « à toutes les personnes ». Face aux appréhensions, a-t-il-insisté, « c’est la grâce de Dieu seul qui me donnera les forces nécessaires, je ne suis qu’une pauvre personne avec toutes mes faiblesses, mes limites. Il n’y a que Dieu qui puisse se saisir de cela comme il a fait pour Paul, pour m’aider à porter l’Evangile aux peuples de Bouaké ».

La mission d’évêque auxiliaire

En tant qu’évêque auxiliaire de l’archidiocèse de Bouaké, Mgr Jacques Assanvo Ahiwa aura pour mission d’assister l’archevêque métropolitain, Mgr Siméon Ahouna Djro, dans la mise en œuvre du plan pastoral d’évangélisation pour le peuple dont il a la charge. Pour sa part, Mgr Assanvo Ahiwa, affirme s’inscrire résolument dans l’exercice de sa nouvelle charge avec dévouement et abnégation.

 

12 mai 2020, 11:51