Recherche

Vatican News
UGANDA-HEALTH-VIRUS-RELIGION Photo illustrative   (AFP or licensors)

Ouganda : Grandir dans la foi pendant le confinement

Les évêques d’Ouganda ont adressé à leurs fidèles un message dans lequel ils les invitent à profiter du confinement dû au Covid-19 pour grandir dans la foi.

Service Français-Afrique – Cité du Vatican

« Utiliser le temps de la meilleure façon possible » : Telle est l’exhortation de la Conférence épiscopale d’Ouganda, dans un message à l’occasion des vacances de Pâques signé par son président, Mgr Joseph Anthony Zziwa. Dans ce document, les évêques font référence à la pandémie du coronavirus et exhortent les fidèles à saisir l’occasion de la quarantaine, rendue obligatoire comme mesure de précaution, pour grandir dans la foi. Comme les célébrations publiques avec la participation du peuple de Dieu sont suspendues, les fidèles sont encouragés par leurs évêques à prier avec dévotion à la maison, car cela représente une occasion de renforcer cette église domestique qu’est la famille.

Le Christ est toujours avec nous

De plus, en suivant le Christ qui a vaincu la mort, il faut être conscient que « nous ne sommes pas seuls dans les moments les plus sombres de la peur et de l’angoisse » écrivent les évêques, tout en rappelant à leurs fidèles que le Christ Ressuscité est « toujours avec nous » et comme Lui « nous sommes mis au défi d’affronter la souffrance et l’incertitude avec foi, espérance et charité », ont-ils souligné.

Construire des liens familiaux 

En outre, les évêques ougandais invitent leurs ouailles à construire des liens familiaux sur le fondement de l’amour et de la foi, en se réconfortant et en se soutenant mutuellement. Les parents en particulier, écrivent-ils, peuvent saisir la grande opportunité du confinement pour enseigner la religion à leurs enfants, en donnant le bon exemple avec amour, l’amour du Christ pour l’Église et pour l’humanité. Les enfants, en revanche, sont invités à écouter leurs parents et à participer à des moments de prière en famille, conseillent les prélats, invitant tout le monde à prier pour l’Eglise et pour les victimes du Covid-19, pour les travailleurs de la santé et pour tous ceux qui, de différentes manières, tentent de mettre fin à l’épidémie.

Appel à la pratique des œuvres de miséricorde

Les évêques ougandais adressent également aux croyants l’invitation à pratiquer les œuvres de miséricorde, notamment « pardonner à ceux qui nous font du mal, nourrir les affamés et vêtir ceux qui sont dépourvus d’une tenue descente ». C’est dans ce sens qu’ils écrivent : « Nous ne devons pas profiter de ces moments difficiles pour nous livrer à l’égoïsme, mais comme le bon samaritain, nous devons saisir l’occasion de témoigner et de montrer notre compassion pour les pauvres, les marginaux et les nécessiteux ». A cet égard, les prélats ougandais exhortent leurs fidèles à coopérer avec le gouvernement pour mettre fin à la pandémie du nouveau coronavirus, tout en encourageant le clergé dans sa mission de « continuer à prier avec zèle pour leur troupeau, en utilisant également les technologies numériques pour leur apporter la joie de Pâques ».

22 avril 2020, 12:51