Recherche

Vatican News
LEBANON PROTEST (ANSA)

Ethiopie : Mgr Moreschi victime du Covid-19

La maladie à coronavirus a eu raison de la santé de Mgr Angelo Moreschi, SDB, Vicaire Apostolique de Gambella, en Ethiopie. Pendant de longues années, il a vécu dans ce pays aux côtés des habitants des villages les plus reculés.

Vatican news

Mgr Moreschi est décédé le 25 mars 2020, à Brescia en Italie à cause du coronavirus. Né en 1952 à Nave, dans la province de Brescia en Italie, Mgr Angelo Moreschi était admis au noviciat salésien à Albarè, où il prononça ses premiers vœux de religion le 1er septembre 1974 et fut ordonné prêtre le 2 octobre 1982 à Brescia. Missionnaire en Ethiopie, il a d’abord été envoyé à la mission salésienne de Dilla, à 500 km de la capitale Addis-Abeba, où il a fondé des missions avec des fermes et des écoles professionnelles. En 2000, il assure la charge de la préfecture apostolique de Gambella, la capitale de la région d’Ilubador. Là aussi, son engagement et son dévouement l’amènent à créer de nouvelles missions avec des écoles, des fermes, des puits et même la gestion d’un hôpital.

Un homme proche des derniers, un pasteur qui aimait les petits

Mgr Moreschi tire sa révérence après avoir servi les jeunes, les pauvres et son troupeau d’âmes en tant que Salésien pendant 46 ans, prêtre pendant 38 ans et évêque pendant plus de 10 ans.
La communauté salésienne pleure un berger au caractère jovial et bon enfant, comme le décrivent ceux qui l’ont connu. Avec une prédilection salésienne pour les petits, il distribuait des biscuits multivitaminés aux enfants des villages reculés d’Éthiopie.

Achevé par le coronavirus le jour de l’Annonciation

Déjà très affaibli par la dialyse et le diabète, Mgr Moreschi est mort d’une attaque de coronavirus. C’est le directeur de la maison salésienne de Nave, Don Erino Leoni, qui l’a annoncé, décrivant l’agonie de l’évêque et la façon dont le virus a affecté toute la communauté. La situation de Mgr Moreschi s’est aggravée de plus en plus à partir du 19 mars dernier, avec des fièvres et des crises respiratoires qui l’ont conduit à l’hospitalisation au Spedali de Brescia, dans le service de néphrologie. C’est là qu’il est mort dans la nuit du 25 mars, en célébrant sa Pâque au Paradis en la fête de l’Annonciation, écrit Don Leoni concluant que Don Angelo aimait avec une passion unique la terre de Gambella et tous ses habitants.

26 mars 2020, 15:04