Recherche

Vatican News
KENYA-MEDIA-BBC-BRITAIN-RADIO-ETHIOPIA (Photo illustrative)  (AFP or licensors)

L’importance de la radio en Afrique

En partant des propos du Père Winfield Kunda, Directeur des communications de la conférence épiscopale de Zambie, l’article fait le point sur l’importance de la radio en Afrique.

Camille Mukoso, SJ (avec Fides) – Cité du Vatican

S’il est des besoins que l’on peut qualifier de ‘connaturels’, celui d’être informé en est un des plus intrinsèques à l’homme. En effet, la curiosité, nourrie par le désir de connaître, pousse l’homme à rester en interaction avec le monde qui l’entoure. La radio constitue, dans ce sens, un moyen efficace d’information qui, en plus de son utilisation facile et économique, permet à l’homme de ne pas être déconnecté de son environnement. C’est non sans signaler sa capacité d’atteindre les régions les plus reculées.

Moyen de communication qui peut atteindre un public plus vaste

Le Père Winfield Kunda, Directeur des communications de la conférence épiscopale de Zambie, l’a si bien compris lorsque, parlant de ce moyen de communication en Afrique, il dit : « La radio constitue une source d’information fondamentale pour les sociétés africaines dans de nombreuses nations du continent. Grace à sa facilité d’accès, il est un moyen de communication pouvant atteindre un public plus vaste et permettant de partager les diversités de la société ».

Faire grandir la conscience des auditeurs

Pour le prêtre zambien, il est important que les radios implantées en Afrique abordent également des thèmes tels que l’environnement, la santé, l’éducation et l’économie, sortant ainsi du cycle monotone de la politique. Une telle ouverture permettrait de faire grandir la conscience des auditeurs pour sensibiliser sur des thèmes touchant la sphère de l’éthique personnelle et communautaire.

Les radios de l’Eglise : un point de rencontre

En outre, le Père Kunda se félicite  du fait que le rôle de la radio qui informe et forme la population est joué par ce qu’il appelle « des radios communautaires », souvent animées et soutenues par les Eglises locales. Pour lui, « la radio peut représenter une arène dans laquelle toutes les voix peuvent s’exprimer, être représentées et écoutées. Si elles sont bien utilisées, les stations devraient servir les communautés en leur offrant une grande variété de programmes, de points de vue et de contenus reflétant la diversité du public ». C’est dans ce sens, pense-t-il, que la radio constitue également « un point de rencontre » où il est possible de partager les valeurs évangéliques à un public plus vaste et de trouver des chemins de collaboration pour le bien commun.

Heureux les communicateurs africains

En outre, le Directeur des communications de la Conférence épiscopale de Zambie a fait l’éloge des hommes et des femmes qui dédient du temps à l’éducation, au divertissement et à l’information au travers de la radio. Ces personnes, dit-il, sont dignes d’éloges, surtout parce que les services fournis vont au-delà de leurs rémunérations. Tout en reconnaissant que la situation financière de nombreuses stations communautaires en Afrique est au bord du précipice, le Père Kunda a tout de même suggéré la mise en œuvre des politiques obligeant les départements gouvernementaux à soutenir des programmes et à publier des annonces publicitaires sur les ondes des radios communautaires.

L’importance de la radio en Afrique

En Afrique, la radio a un poids énorme dans la circulation des informations par rapport aux autres moyens de communication, vu le manque de couverture du réseau électrique qui exclue une large partie de la population de l’accès à la presse, à la télévision et à l’Internet. Ainsi, la radio parvient à être un média carrefour entre les populations du fait essentiellement de son accessibilité territoriale, culturelle et économique.

Dans plusieurs pays africains, par ailleurs, la radio s’affirme, de manière assez originale, comme un médiateur avec d’autres médias, notamment la presse écrite. Car, les radios locales africaines proposent des programmes dits Revue de presse en langues nationales. Diffusant en langues locales que tous peuvent comprendre, la radio rejoint tout le monde, hommes et femmes, jeunes et moins jeunes, qu’ils soient instruits ou analphabètes. Grâce à sa mobilité portative, la radio rejoint les gens en grand nombre là où ils vivent et travaillent, et même lorsqu’ils voyagent.

De plus, elle permet de faire plusieurs choses à la fois : on peut écouter une émission radiophonique tout en cuisinant, travaillant dans la maison ou en s’occupant du jardin.

Grâce aux avancées technologiques, la radio, combinée avec des appareils comme les téléphones cellulaires (smartphone), est maintenant un outil de communications qui permet aux auditrices et auditeurs de poser des questions, fournir des commentaires et faire entendre leur voix sur les ondes.

28 février 2020, 12:51