Recherche

Vatican News
2020.01.26 Cameroun : Célébration du Dimanche de la Parole de Dieu à Douala 2020.01.26 Cameroun : Célébration du Dimanche de la Parole de Dieu à Douala 

Cameroun : Dimanche de la Parole de Dieu à Douala

Au cours de la célébration du Dimanche de la Parole de Dieu, le dimanche 26 janvier 2020, l’archevêque de Douala, Mgr Samuel Kleda, a procédé à la bénédiction des Bibles des fidèles tout en en recommandant une lecture spirituelle assidue au quotidien.

Français-Afrique (Avec Paule Valérie Mendogo) – cité du Vatican

Les fidèles de Douala, au Cameroun, comme ceux du monde entier, ont célébré solennellement le Dimanche de la Parole de Dieu, institué par le Pape François, par sa lettre apostolique du 30 septembre 2019 Aperuit illis. Ils avaient été préparés à prendre part à cette célébration munis de leur Bible.

La Parole de Dieu, une force

Dans son homélie, Mgr Kleda a enseigné que la Parole de Dieu rend effective la présence du Seigneur par les hommes. Cette Parole, a-t-il souligné, est une force qui nourrit, libère, guérit, rend heureux et fait réussir toute entreprise, selon la précision donnée par Yahvé lui-même à Josué, fils de Nûn :
« Que le livre de cette loi soit toujours sur tes lèvres : médite-le jour et nuit afin de veiller à agir selon tout ce qui y est écrit. C’est alors que tu seras heureux dans tes entreprises et tu réussiras ». (Josué 1, 8). « En appliquant la Parole de Dieu, alors, oui, cette parole s’adresse aussi à nous » a souligné l’Archevêque de Douala.

La Parole de Dieu, racine de l’éducation

L’archevêque de Douala a par ailleurs relevé la vanité d’une prédication non suivi de témoignage. En outre, évoquant l’interdiction de l’enseignement de la religion dans les écoles publiques camerounaises, l’archevêque de douala a fait observer que les récurrents phénomènes de violence dans les établissements scolaires prouvent à suffisance le manque d’une assise forte à l’éducation des enfants aujourd’hui. Il a, à cet effet, rappelé aux parents leur droit d’exiger la qualité de l’éducation qui convient pour leurs enfants.
Rappelons qu’en 2009, l’Archidiocèse de Douala avait fait le choix de l’apostolat biblique. Il avait été alors recommandé que toute action soit fondée sur la Parole de Dieu, et que chaque famille et chaque fidèle ait une Bible.
 

28 janvier 2020, 16:34