Recherche

Vatican News
TOGO-VOTE-ELECTION-PARLIAMENT-POLITICS TOGO: Les Evêques s’expriment à l’approche des élections présidentielles de 2020  (AFP or licensors)

Togo : Les Evêques s’expriment à l’approche des élections présidentielles de 2020

La conférence des Evêques du Togo a adressé un message à la Nation à l’approche des élections présidentielles de 2020.

Camille Mukoso, SJ – Cité du Vatican

Dans un message publié le jeudi 21 novembre 2019, en la mémoire de la présentation de la Vierge Marie, les évêques du Togo ont lancé un appel à toute la Nation à l’approche des élections présidentielles de 2020. D’entrée de jeu, ils soulignent qu’à un moment donné de leur histoire, des voix s’étaient levées pour fustiger l’Eglise catholique, accusée de grader un silence qualifié de complice face aux événements socio-politiques auxquels leur pays était alors confronté. Ils font ainsi remarquer qu’un sentiment contraire pourrait être ressenti  à la publication de leur message qui, selon eux, trouve sa signification dans les paroles de Qohélet : « il y a un temps pour toutes choses ; un temps pour se taire et un temps pour parler » (Qohélet 3, 17b).   

L’Eglise et sa mission prophétique

Qu’à cela ne tienne, les évêques rappellent que l’Eglise catholique n’a jamais cessé de prendre la parole, chaque fois que les circonstances l’obligent, pour proclamer la vérité, dénoncer l’erreur et tirer la sonnette d’alarme à chaque mauvaise direction empruntée par la Nation togolaise qui éloigne du bonheur auquel aspirent tous ses enfants. De leurs analyses, les évêques togolais notent l’inquiétude qui habite les cœurs de leurs compatriotes à l’approche des festivités de fin d’année. Ils estiment que la perspective des élections présidentielles prochaines, plutôt que de susciter la fierté et l’engouement, ramène à la mémoire des souvenirs amers des scènes de violence sans précédent qui ont souvent, malheureusement, caractérisé ce genre d’échéances électorales. C’est pour éviter cette frustration, signalent-ils, qu’en novembre 2018, ils ont lancé un appel à la réforme constitutionnelle, institutionnelle et électorale, seul ingrédient susceptible d’éviter le désastre.

Appel à la responsabilité devant le peuple et l’histoire

Face à ce qu’ils qualifient de « manque manifeste de volonté politique de construire un Etat de droit et de démocratie », ajouté à la présence d’une opposition qui semble ignorer ce qu’elle veut, les évêques togolais, solidaires du troupeau de Dieu qui leur est confié, appellent les acteurs de la vie politique de leur pays à la raison et au sens de la responsabilité devant le peuple et devant l’histoire. Ils invitent toute la Nation togolaise « à la retenue, à s’abstenir de toute forme de violence, et de tout acte de provocation ». Ils demandent aux acteurs politiques de mener la campagne électorale dans un esprit de saine compétition et de fair-play, cherchant à répondre aux vraies questions des togolais.

Soyez forts, prenez courage…

Aux Togolais pris en étau entre l’opposition et le pouvoir, ne sachant pas à quel saint se vouer, leurs évêques rappellent les paroles du Psalmiste : « soyez forts, prenez courage » (Ps 30, 25). Avec Saint Augustin, évêque d’Hippone, ils leur préviennent : « Dieu qui nous a créés sans nous, ne nous sauvera(s) pas sans nous ». Voilà pourquoi, ils appellent tous les Togolais à se battre comme si tout dépendait d’eux, en attendant tout de Dieu et en joignant l’action à la prière. 

Prière pour la Nation

Les évêques togolais invitent, en point d’orgue, tous les fidèles à faire monter au Seigneur cette prière, par l’intercession de Notre-Dame de la paix, de Saint Jean-Paul II et de Jean XXIII : 

 "Je lève les yeux vers les montagnes : d'où le secours me viendra-t-il ? Le secours me viendra du Seigneur qui a fait le ciel et la terre. Qu'il empêche ton pied de glisser, qu'il ne dorme pas, ton gardien. Non, il ne dort pas, ne sommeille pas, le gardien d'Israël. Le Seigneur, ton gardien, le Seigneur, ton ombrage, se tient près de toi. Le soleil, pendant le jour, ne pourra te frapper, ni la lune, durant la nuit. Le Seigneur te gardera de tout mal, il gardera ta vie. Le Seigneur te gardera, au départ et au retour, maintenant, à jamais". (PS 120)
26 novembre 2019, 09:58