Cerca

Vatican News
Côte d’Ivoire : Rencontre interreligieuse de prière pour la paix Côte d’Ivoire : Rencontre interreligieuse de prière pour la paix  

Côte d’Ivoire : 8ème édition de la rencontre interreligieuse de prière pour la paix

La Communauté Sant’Egidio en Côte d’Ivoire a organisé du 4 au 6 octobre 2019 à Abidjan, la 8ème édition de sa rencontre interreligieuse de prière pour la paix dans le pays et dans le monde autour du thème : « De Madrid à Abidjan : Paix sans frontières ».

Françoise Niamien avec (Marcel Aristone Blé) cité du Vatican

Organisée suite à celle qui a eu lieu à Madrid en Espagne du 15 au 17 septembre dernier, cette rencontre interreligieuse de prière pour la paix dans le pays et dans le monde a été meublée de panels, prières et marche pour la paix autour du thème « De Madrid à Abidjan : Paix sans frontières ». Plus d’un millier de participants ont été mobilisés dont une grande majorité de leaders des partis politiques, guides religieux, personnalités de la société civile et des représentants de structures étatiques.

Une contribution pour la paix

Il s’agit certes d’une activité habituelle de Sant’Egidio, mais l’édition 2019 qui intervient à un an des futures présidentielles revêt une importance capitale car la situation politique ne semble guère donner de l’assurance aux populations.
Face à cela, la communauté Sant Egidio engagée pour la paix dans le monde entend « trouver comment vivre au-delà des ‘’frontières’’ dans un pays menacé par un vent de haine et de violence, effrayé par les élections prochaines de 2020 ; mais aussi consolider les bases d’une coexistence pacifique », a expliqué le responsable national Georges Adon à l’ouverture de cette rencontre.
Outre son caractère traditionnel de prière, cette année les organisateurs ont adjoint 5 panels portant sur la paix, la démocratie et la corruption. Durant 3 jours au siège de ladite communauté d’Abidjan Treichville, les panélistes composés de leaders religieux, d’hommes politiques et de la société civile ont échangé et proposé leurs solutions pour une société ivoirienne plus paisible.

L’engagement de tous pour une société de paix

Les guides religieux et les personnalités de la société civile ont dénoncé les tentatives d’instrumentation de leurs structures par les hommes politiques.
Face à ce constat, l’Imam Coulibaly Sibiri du conseil supérieur des imams et des affaires islamiques de Côte d’Ivoire a invité les guides religieux à l’unité, en ayant le courage de mettre à nu tout ce qui est contre-valeur dans la société.
Pour l’Imam Sibiri cette unité doit se traduire par des actions communes entre chrétiens et musulmans, pour porter aux populations le message de la paix sans attendre le financement des politiques. « Tant que nous resterons dans ça le religieux sera politiquement utilisé » a-t-il prévenu.
Le père Éric Norbert Abékan, curé de la paroisse sainte famille de la Riviera 2 dans l’archidiocèse d’Abidjan, a, au nom de l’Eglise Catholique, suggéré la poursuite de la sensibilisation dans les écoles et les familles, souhaitant notamment que chaque ivoirien prenne la décision d’être un artisan de paix.
Représentant la société civile Marie Paule Kodjo, a pour sa part exhorté les populations à se donner « les politiciens qu’elles méritent » avant d’appeler les guides religieux à une approche participative pour l’édification de la paix dans le pays.

Une présence pour évangéliser

La 8ème édition de la rencontre interreligieuse de prière pour la paix s’est refermée le dimanche 6 octobre 2019 par la prière des guides religieux et une marche pour la paix dans la commune de Treichville dans le district d’Abidjan.
Soulignons que la communauté Sant ‘Egidio est née à Rome en 1968 ; elle compte aujourd’hui 70 mille personnes investies dans l’évangélisation et dans la charité. Elle est active sur plusieurs plans : lutte contre la pauvreté dans les villes, abolition de la peine de mort, l’éducation dans les quartiers populaires et la lutte contre le SIDA. La communauté de Sant’Egidio est particulièrement connue pour la rencontre inter-religieuse qu’elle organise annuellement depuis 1986. La communauté de Sant ’Egidio est présente en Côte d’Ivoire depuis 1988 dans le diocèse du Grand Bassam et compte à ce jour plus de 1300 membres.

 


 

12 octobre 2019, 12:45