Cerca

Vatican News
Journées Mondiales de la Jeunesse. Abobo/Côte d’Ivoire Journées Mondiales de la Jeunesse. Abobo/Côte d’Ivoire 

Côte d’Ivoire : JMJ d’Abobo : Les jeunes appelés à « faire du bruit »

L’édition 2019 des journées mondiales de la jeunesse (JMJ) à Abobo s’est refermée le dimanche 21 juillet 2019 par une messe et l’envoi en mission.

Françoise Niamien (avec Marcel Ariston Blé) - Cité du Vatican

Pour la troisième fois consécutive, la congrégation des sœurs Xavières en Côte d’Ivoire a organisé du 19 au 21 juillet 2019, les Journées Mondiales de la Jeunesse, JMJ, au campus de l’Institut Catholique Missionnaire d’Abidjan, l’ICMA, situé dans la commune d’Abobo, à Abidjan. Pendant trois jours, autour du thème : « Des JMJ aux Panama : Voici la servante du Seigneur, que tout m’advienne selon ta parole », les jeunes venus de diverses paroisses de la province ecclésiastique d’Abidjan ont pu célébrer la fraternité et partager leur foi à travers messes, enseignements, ateliers et divertissements dans lesquels ils ont puisé des forces spirituelles et humaines.

Découvrir davantage le Christ dans la joie

Ces trois jours d’activités centrées sur la personne du Christ se sont refermées par une célébration eucharistique présidée par le Chargé d’Affaires ad intérim de la Nonciature apostolique en Côte d’Ivoire, le Père Luca Marabeze, qui s’est dit touché « par la joie, la beauté, la vitalité de l’Eglise en Côte d’Ivoire ». Il a exhorté la jeunesse catholique ivoirienne à découvrir davantage le Christ.

Auparavant, le Père Ambroise Koffi, curé de la paroisse Sainte Marie d’Agouetto de l’archidiocèse d’Abidjan, avait dans son homélie, appelé les jeunes à se mettre à l’écoute de la parole de Dieu, et tout comme la Vierge, à se laisser remplir de cette parole de vie afin qu’ils soient des témoins vivants de l’Evangile pour impacter la société ivoirienne.

Faire du bruit par leurs témoignages de vie

Le Pape, a fait savoir le Père Koffi, « nous demande de faire du bruit avec la nouveauté de notre vie, les valeurs inspirées par le contact avec le Christ et l’Évangile que nous portons dans nos cœurs. Il s’agit des valeurs de justice, d’amour, de pardon, de service avec lesquels vous devez faire du bruit à l’école, dans les universités, les rassemblements, partout où vous serez ».

Les JMJ d’Abobo ont été un grand moment d’échanges fraternels pour la centaine de jeunes participants qui ont été initiés au silence et ont vécu des temps d’adoration eucharistique et d’écoute spirituelle. Pour la Sœur Bénédicte Duriez, supérieure des Xavières, organisatrice des JMJ d’Abobo, cette édition, tout comme les deux précédentes, a été bénéfique pour les participants.

Organisées depuis 2013, les JMJ d’Abobo sont une initiative des religieuses de la congrégation des sœurs Xavières. « L’idée d’organiser ces journées est venue du fait qu’une grande majorité des jeunes en Côte d’Ivoire ne peut pas participer aux JMJ organisées dans des pays lointains pour des raisons économiques ou de visa », a indiqué la sœur Duriez. Pendant ou après les JMJ nous rassemblons nos jeunes localement autour du thème choisi pour l’édition universelle et pour un ensemble d’activités, a-t-elle ajouté.

24 juillet 2019, 18:43