Cerca

Vatican News
Caritas-Côte d'Ivoire Caritas-Côte d'Ivoire  

Côte d’Ivoire : Bilan satisfaisant pour le premier semestre 2019 du Réseau Caritas-Côte d'Ivoire

Caritas Nationale Côte d’Ivoire a organisé du 11 au 12 juillet 2019 dans le diocèse Yamoussoukro, un atelier- Bilan semestriel pour faire la synthèse des principales réalisations en lien avec le plan stratégique quinquennal 2018 – 2023 des évêques ivoiriens. Un bilan d’activité jugé satisfaisant au sortir des travaux de cet atelier.

Françoise Niamien (avec Marcel Ariston Blé) - Cité du Vatican

Cet atelier-bilan de deux jours a réuni une quarantaine de Secrétaires Exécutifs diocésains chargés de Programmes et responsables financiers de bureaux Caritas des 15 diocèses de la Côte d’Ivoire.

L’objectif était de faire une synthèse des principales réalisations de leurs Caritas respectives après 6 mois d’activités, et de partager les bonnes pratiques en termes de gestion de projets et d’organisation.

Un bilan jugé satisfaisant en dépit de quelques difficultés

Au terme des travaux et de l’exposé des délégations diocésaines, le bilan semestriel a été qualifié, dans l’ensemble, de satisfaisant, par le secrétaire exécutif national de Caritas Côte d’Ivoire, le Père Jean-Pierre Tiémélé. 

Le secrétaire exécutif national de Caritas Côte d’Ivoire s’est réjoui de ce que les Caritas diocésaines « se sont efforcées à mettre en exergue les consignes de la Conférence des évêques catholiques » qui invite à savoir travailler à la communion et à l’autonomie financière de l’Eglise ivoirienne, à travers un plan stratégique quinquennal 2018-2023 qui devrait conduire la marche de l’Eglise locale.

Le premier responsable de Caritas Côte d’Ivoire a noté une avancée remarquable au plan de la communion « entre agents et les communautés paroissiales ». En ce qui concerne l’autonomisation financière, « elle se dessine avec le diocèse de Bondoukou qui vient de mettre en place des projets d’anacarde » a-t-il ajouté.

 Cependant, de gros efforts restent à fournir dans certains diocèses, notamment celui de Daloa dans l’ouest de la Côte d’Ivoire. Ces diocèses bénéficieront au cours du 2ème semestre des appuis techniques de la part de la Caritas nationale.

Des efforts salués par Mgr Alexis Touably Youlo

La clôture de cet atelier-bilan a enregistré la présence de Mgr Alexis Touably Youlo, l’administrateur apostolique du diocèse de Yamoussoukro et évêque du diocèse d’Agboville.

Il a remercié les acteurs de la charité au sein de l’Eglise Catholique en Côte d’Ivoire pour le travail qu’ils abattent au quotidien en vue de soulager les personnes démunies et les personnes vulnérables.

« Qui dit Caritas, dit charité. Qui dit charité, dit amour ; or c’est l’amour qui est l’essentiel de tous les mystères de notre foi » a expliqué Mgr Touably ajoutant que les agents de Caritas sont « au cœur de la raison d’être de l’Eglise ».

L’évêque a encouragé le Réseau Caritas-Côte d’Ivoire à plus d’efforts afin de continuer à traduire le réconfort du Christ auprès des populations dans le besoin.

20 juillet 2019, 19:54