Cerca

Vatican News
2019.05.24 REPUBLICA DEMOCRATICA DEL CONGO : ACCORDO TRA ICAM-ULC, MAGGIO 2019 2019.05.24 République démocratique du Congo : Accord entre Ulc-Icam, mai 2019 

RD Congo : Signature d’une convention de partenariat entre l’ULC et l’ICAM

L’Université Loyola du Congo, ULC, et le Groupe Institut Catholique des Arts et Métiers, ICAM, ont signé lundi 20 mai 2019, une convention de partenariat pour le développement d’une faculté d’ingénierie ULC-ICAM. L’acte de signature s’est déroulé passé à l’Institut Français de Kinshasa, en République démocratique du Congo.

Service Français Afrique – Cité du Vatican

La signature qui scelle l’union du partenariat entre l’Université Loyola du Congo, ULC, une institution des pères jésuites d’Afrique centrale, et le Groupe Institut Catholique des Arts et Métiers, ICAM, est certainement l’aboutissement d’un processus qui a évolué dans l’ombre depuis quelques années.

La convention de partenariat officiellement présentée au corps académique de l’ULC

Le 23 mai 2019, la convention de partenariat a été officiellement présentée au corps académique de l’Université Loyola du Congo et aux entreprises partenaires, à Kimwenza, dans la capitale congolaise, siège de ladite Université.
Quelques jours au paravent, le lundi 20 mai 2019, avait eu lieu à l’Institut Français de Kinshasa, la signature de la convention de partenariat pour le développement d’une faculté d’ingénierie ULC-ICAM, en présence du Ministre Français de l’Europe et Ministre des Affaires Étrangères, M. Jean-Yves Le Drian. L’Université Loyola du Congo était représentée par le Provincial des jésuite de l’Afrique centrale, le Père José Minaku, Vice-Chancelier, le Père Ferdinand Muhigirwa, Recteur a.i. et le Père Kazadi Tshikolu, Doyen de la Faculté des Sciences et Technologies. Le Groupe Institut Catholique des Arts et Métiers, pour sa part, était représenté par M. Jean-Michel Viot, Directeur Général, et M. Louis de Montety, Directeur du pôle Formation professionnelle.

Une convention sous le signe de la rigueur et qualité

L’entente que les deux institutions ont concrétisé le 20 mai 2019, porte entre autres sur le développement des programmes de formation de qualité, aussi bien sur le plan académique, professionnel qu’éthique ; la mise en œuvre d’une pédagogie ignatienne de suivi, d’éducation et de réussite des jeunes étudiants ; la mise en œuvre de liens étroits et permanents avec le monde économique ; une gestion rigoureuse et durable des moyens engagés, garantissant un équilibre financier ; le développement humain du personnel enseignant et non-enseignant, grâce à des modes de réflexion et de décisions collectifs.
Alors qu’ils l’ont acquis après un cheminement minutieux, les partenaires de cette convention entendent s’engager, afin de générer le résultat escompté, à évaluer régulièrement, à travers la tenue de comités semestriels, la progression et la qualité du projet mené ensemble. Ainsi, tous les 5 ans, ils procèderont à un audit sur la qualité et la durabilité du partenariat, avec l’aide de personnalités extérieures compétentes (jésuites, entreprises, autorités de l’enseignement supérieur.)

L’ULC au cœur d’une mission d’enseignement

Pour les jésuites, la mission de l’Université Loyola du Congo est une mission d’enseignement, de formation, de recherche et aussi de services à la société congolaise. Elle donne accès au savoir universitaire et collabore dans son milieu pour l’essor de la collectivité. Elle forme des personnes en stimulant leur sens critique et leur responsabilité. Elle les prépare à participer activement au développement pérenne de la société congolaise. L’ULC assure en outre un enseignement et une formation de qualité non seulement sur le plan scientifique et technique, mais aussi éthique et religieux. D’autre part, l’ULC organise la recherche scientifique fondamentale et appliquée, orientée vers la solution des problèmes spécifiques du pays et de l’Eglise, compte tenu de l’évolution de la société, de la science, des techniques et de la technologie dans le monde.

 

24 mai 2019, 19:13