Cerca

Vatican News
Presidential elections second round (Photo Illustration ) Presidential elections second round (Photo Illustration)   (ANSA)

Des élections transparentes et pacifiques au cœurs des messages de Noël des évêques africains

Dans leurs traditionnels messages de Noël à leurs concitoyens, des évêques d’Afrique ont appelé à des élections transparentes. Des appels qui tombent à point alors que plusieurs pays se préparent aux élections.

Cédric Mouzou, SJ – Cité du Vatican

Si on a voté récemment à Madagascar et au Togo, d’autres pays africains se préparèrent pour des élections générales. En février 2019 le Sénégal, tout comme le Nigeria, ira aux élections. En République Démocratique du Congo, les élections générales sont prévues pour le dimanche 30 décembre 2018.

Les urnes doivent refléter la volonté du Peuple

En cette période électorale agitée, l’archevêque de Kinshasa Mgr Fridolin Ambongo, à l’occasion de la fête de Noël 2018, invite les congolais à accueillir, la vraie paix qui est un don de Dieu. Cette vraie paix qui est un don de Dieu, exige selon Mgr Ambongo, « que les élections aient lieu à la date fixée du 30 décembre 2018 ».
Les élections initialement prévues pour le 23 décembre 2018, ont été reportées au dimanche 30 décembre 2018, puis reportées à mars 2019 dans les circonscriptions électorales de Beni, et Butembo, ainsi que Yumbi, pour des raisons sanitaires et de sécurité. Dans son homélie, l’archevêque de Kinshasa a invité les congolais à mettre tout en œuvre pour passer le cap du 30 décembre 2018 dans la paix et dans la vérité. La vraie paix aujourd’hui, a expliqué Mgr Ambongo, « c’est aussi que les résultats qui seront publiés puissent réellement refléter la volonté du peuple exprimée dans les urnes ».

 

Des élections justes, libres et transparentes

Dans un contexte préélectoral très tendu au Sénégal, l’archevêque de Dakar, Mgr Benjamin Ndiaye appelle à une élection juste, libre et transparente. Dans son message de Noël l’archevêque de Dakar appelle les acteurs politiques à adopter un comportement responsable et exemplaire dans leurs faits et gestes. Le 24 février 2019, les sénégalais sont appelés aux urnes pour élire leur président. La recommandation de Mgr Ndiaye est claire : « donnons-nous ensemble les moyens de vivre une élection juste, transparente et démocratique. Une élection sans contestation pour garantir la paix sociale au bénéfice de tous. Soyons des acteurs de la chose politique dans la vérité. Adoptons le langage de la vérité sans violence verbale, dans le respect de l’autre et de ses convictions. »
Appel à des élections pacifiques également au Nigeria. En février et en mars 2019, les nigérians seront appelés aux urnes pour élire un nouveau président, mais aussi leurs gouverneurs et députés. Dans son message de Noel Mgr Augustine Obiora Akubeze, archevêque de Benin City et président de la Conférence Episcopale du Nigeria, dit attendre « avec impatience des élections pacifiques, où chaque vote comptera. Une occasion offerte au peuple nigérians de voter en fonction de leurs convictions et non en fonction de leurs sentiments ». Mgr Akubeze appelle les nigérians à voter en fonction de la qualité des candidats à des fonctions politiques
 

28 décembre 2018, 16:00