Cerca

Vatican News
Tchad : Le nouvel évêque de Sarh Tchad : Le nouvel évêque de Sarh  

Tchad : Le nouvel évêque de Sarh a été installé

Nommé le 10 octobre 2018 par le Pape François, le nouvel évêque du diocèse de Sarh, Mgr Miguel Ángel Sebastián Martínez, a été installé le samedi 10 novembre 2018 au cours d’une célébration eucharistique.

Service Français-Afrique – Cité du Vatican

La célébration eucharistique de prise de possession canonique du siège épiscopale du diocèse de Sarh de Mgr Miguel Angel Sébastian Martinez, le 10 novembre en la cathédrale Notre Dame de l'Immaculée Conception de Sarh, a drainé des milliers de fidèles chrétiens venant de tous les coins du Tchad, les consacrés, amis et sympathisants des autres confessions religieuses.

Le témoignage de vie en tant que Pasteur à la suite du Christ

Le rite d'installation était officié par Mgr Santiago De Wit, Nonce Apostolique au Tchad. Quatre temps forts ont marqué ce rite d'installation : La lecture de la Bulle, la remise de la crosse par le Nonce Apostolique, l'installation du nouvel évêque de Sarh sur son siège épiscopal et l’obédience des abbés du diocèse à leur nouvel évêque. Dans l’homélie qu’il a prononcée, Mgr Martinez a insisté sur le témoignage de sa propre vie en tant que pasteur à la suite du Christ avant de revenir sur la communion et le travail d'ensemble en tant qu'Eglise Famille de Dieu. Pendant que le nouvel évêque de Sarh exhortait les fidèles chrétiens du diocèse de Sarh à chanter avec lui le Magnificat de Marie pour conclure son homélie, il exhortait aussi ceux de Laï à garder confiance dans le Seigneur qui ne tardera à leur offrir un Bon Pasteur selon son cœur. Mgr Martinez était à la tête du diocèse de Laï depuis sa création en 1998.

L’Église Famille de Dieu se veut simple, humble et généreuse

Au lendemain de sa prise de possession canonique du siège épiscopal à Sarh, le dimanche 11 novembre 2018, Mgr Martinez a célébré sa première messe à la cathédrale Notre Dame de l'Immaculée Conception. Le nouvel évêque de Sarh a exprimé sa joie d'être entouré de ses pairs évêques, de son presbyterium et prêtres d'autres diocèses, des religieux et religieuses, des fidèles chrétiens catholiques. Cette joie est pour l’évêque de Sarh, le sens même de l’Église Famille de Dieu qui se veut simple, humble et généreux comme les textes du jour l'enseignent.
« L’exemple des deux veuves dont parle la parole est un modele pour l’Eglise. Et dans ces deux veuves, je vois trois types de vertus chrétiennes qui sont très importantes pour l’Eglise. Il s’agit de la simplicité, d’humilité et de la générosité. » Pour le nouvel évêque de Sarh, l’Eglise doit être simple comme son fondateur, Jésus-Christ afin d’arriver à être proches, des gens simples et pauvres. L’humilité, a-t-il expliqué, est le contraire de l’orgueil qui fait tant de mal à l’église. Mgr Martinez a fait comprendre que l’exemple des veuves, est une exhortation à donner encore plus que du superflu. Car, a-t-il rappelé, plus nous serons généreux vis-à-vis des pauvres, des nécessiteux et de l’Eglise selon le modèle de première communauté chrétienne, plus nos communautés ecclésiales de bases et paroisses seront bien vivantes et crédibles.

Retour sur les premières traces missionnaires au Tchad

Né le 28 septembre 1950 à Paragosse en Espagne, Mgr Martinez est ordonné prêtre combonien le 07 juin 1975. Il est venu pour la première mission au Tchad le 29 juin 1977, en la Paroisse Sainte Trinité de Moïssala pour le compte du diocèse de Sarh. De là, il sera affecté à Bedjondo puis à Bégou, dans le même diocèse de Sarh. En 1994, il repart aux études d’où il sort nanti d’une maîtrise en Science des religions de l’Institut Catholique de Paris. Aussitôt après les études, il sera réaffecté dans la Paroisse Sainte Marie de Bédjondo. Deux après, le 28 novembre 1998, il sera nommé premier évêque du diocèse de Laï. Il recevra des mains du feu Mgr Mathias Ngarteri, le sacre épiscopal le 14 février 1999 à Moundou.
 

13 novembre 2018, 18:20