Cerca

Vatican News
PHOTO ILLUSTRATION PHOTO ILLUSTRATION   (2017 Getty Images)

Au Cameroun, la congrégation des Missionnaires Oblats de Marie Immaculée est en deuil

Jean Bruno Nwachuuku et Stanley Ogueme, deux jeunes pré novices de la congrégations des missionnaires Oblats de Marie Immaculée ont été retrouvés morts noyés dans les eaux d’un barrage de retenue, le mercredi 14 Novembre 2018, dans la ville de Mokolo.

Service Français-Afrique – Cité du Vatican


Après trois jours de fouilles, les corps des jeunes pré novices, Jean Bruno Nwachuuku et Stanley Ogueme, ont été retrouvés mercredi 14 Novembre 2018, dans les eaux du barrage de retenue d’Ouro-Tada. L’annonce de la découverte des corps a mis fin à tout espoir de les retrouver en vie.
Le drame est survenu le dimanche 11 novembre 2018 alors que les deux pré novices effectuaient une ballade dans la ville de Mokolo dans l’extrême nord du Cameroun. Ils avaient entrepris de se baigner dans le barrage de retenue de la localité d’Ouro-Tada, situé à environ trois kilomètres de la Ville de Mokolo et construit dans les années 1970.

Le Père Charles Eko, Missionnaire Oblat de Marie Immaculée, joint par téléphone fait savoir que c’est la grande désolation qui règne à Mokolo, suite à ce drame, d’autant plus qu’il s’agit de jeunes nigérians qui venaient juste de quitter leur pays pour répondre à l’appel du Christ à Le servir dans la Vie Religieuse. Le Père Eko souligne par ailleurs que leurs camarades pré novices sont en état de choc pour avoir vécu ce drame en direct.

Informées du drame, les familles au Nigeria, effectueront le déplacement à Mokolo , leurs enfants seront inhumés mardi 20 novembre 2018.
Jean Bruno Nwachuuku et Stanley Ogueme, sont arrivés au Cameroun en septembre 2018 pour deux années de formation à la Vie Religieuse.

17 novembre 2018, 12:54