Version Béta

Cerca

Vatican News
Mgr Alexis Alys Tagbino, évêque auxiliaire du diocèse de Kankan/Guinée (Photo: JP Bodjoko, SJ/Vaticannews) Mgr Alexis Alys Tagbino, évêque auxiliaire du diocèse de Kankan/Guinée (Photo: JP Bodjoko, SJ/Vaticannews) 

Synode : Mgr Alexis Tagbino évoque le problème de vocation et de migration

Mgr Alexis Aly Tagbino, évêque auxiliaire du diocèse de Kankan en Guinée s’est prononcé sur la participation des jeunes dans l’Eglise, les vocations sacerdotales et l’immigration clandestine.

Entretien réalisé par Jean-Pierre Bodjoko, SJ – Cité du Vatican

« Les  jeunes en Guinée ont beaucoup d’atouts et ils attendent  beaucoup de l’Eglise, notamment ils veulent être accompagnés, être guidés et assistés dans leurs croissances », explique Mgr Tagbino.  L’évêque auxiliaire de Kankan, ne manque pas aussi de souligner certaines limites des jeunes guinéens entre autres, le manque de sérieux et d’attention. Toutefois, a-t-il souligné, l’Eglise en Guinée compte sur les jeunes. Ces derniers, avoue Mgr Tagbino, prennent une part active dans la vie des paroisses,  des communautés chrétiennes de base,  dans la vie des diocèses.

Le problème des vocations et de la migration

L’évêque auxiliaire de Kankan ne cache pas son inquiétude face à la crise des vocations sacerdotales. « Par rapport à la demande, aux besoins  en matière de prêtres dans le pays, il faut vraiment beaucoup de vocation. Mais  beaucoup de jeunes  ne sont pas prêts à suivre le Christ  à la longue ». Mgr Tagbino, évoque en outre le problème de la migration : « Il y a des jeunes guinéens qui traversent aussi cette crise. » Beaucoup partent pour l’Europe malgré les difficultés que cela comporte,  s’est-il désolé.

Les jeunes Guinéens appelés à l’espérance

Pour Mgr Tagbino, le Synode est un appel à tous les pasteurs à s’engager dans l’accompagnement des jeunes. Ce sont des expériences que nous sommes en train d’échanger et d’apprendre, reconnaît-il. Des expériences à mettre en pratique pour pouvoir  aider et être très proche des jeunes. Depuis le Vatican, l’évêque auxiliaire de Kankan a aussi adressé un message d’espoir aux jeunes guinéens en proie à d’énormes difficultés dans leur pays : « J’invite les jeunes Guinéens à l’espérance, à la patience et à l’écoute. L’Eglise est là pour les aider, les accompagner et pour marcher avec eux. »

Mgr Alexis Aly Tagbino au Micro de Jean-Pierre Bodjoko, SJ
24 octobre 2018, 20:24