Version Béta

Cerca

Vatican News
BUREAU DE VOTE EN RD CONGO  ( PHOTO ILLUSTRATION) BUREAU DE VOTE EN RD CONGO ( PHOTO ILLUSTRATION) 

RD Congo: Mgr Kasanda, évêque de Mbuji-Mayi écrit aux candidats catholiques

A quelques mois des élections présidentielles, législatives nationales et provinciales en République Démocratique du Congo, l’évêque de Mbuji-Mayi, Mgr Bernard-Emmanuel Kasanda, écrit aux catholiques candidats à ces élections.

Service Français-Afrique – Cité du Vatican
Le message de Mgr Bernard-Emmanuel Kasanda s’adresse aux catholiques qui ont postulé comme candidats aux élections présidentielles, législatives nationales et provinciales prévues le 23 décembre 2018. Dans un contexte particulièrement difficile, l’évêque de Mbuji-Mayi, dans la province du Kasaï-Oriental, rappelle que le fondement de tout pouvoir, est le service.

L’Eglise n’a pas de candidats propres

« L’Eglise n’a pas ses propres candidats, elle n’a que des fils et des filles, toutes tendances confondues et d’obédiences diverses, qui se rangent pour les élections démocratiques », explique Mgr Kasanda. Saluant le courage des candidats, l’évêque de Mbuji-Mayi, rappelle « que vouloir participer aux affaires publiques est un droit civil et politique ». Ce droit, estime-t-il, est corolaire à leur état et à leur vocation en tant que fidèles laïcs, appelés à être le sel de la terre et la lumière du monde, à imprégner le temporel de l’esprit évangélique. Mgr Kasanda souligne la nécessaire aspiration à un réel changement du pays tout entier et non seulement de personnes. « L’engagement démocratique, lisible en toile de fond de la Constitution de la République et de l’Accord politique de la Saint-Sylvestre, n’est pas uniquement une aspiration au changement des personnes au pouvoir, mais plutôt et surtout un besoin de changement de la vision du pouvoir dans l’homme ».

Redoubler de courage pour sauvegarder l’intégrité du processus

L’évêque de Mbuji-Mayi souhaite une campagne électorale exceptionnelle, dépourvue de violences, d’attaques réciproques de propos injurieux et démagogiques. Les catholiques candidats aux élections politiques sont ainsi invités à marquer leur électorat par des projets de société sobres et réalistes, tout en évitant le clientélisme, le tribalisme et la corruption. Mgr Kasanda conclut ainsi son message : « Ne perdez jamais de vue, que les élections sont une compétition : ou l’on perd, ou l’on gagne, alors proprement; Soyez artisans de paix dans notre pays déjà injustement déchiré par des conflits. »
 

29 octobre 2018, 18:41