Version Béta

Cerca

Vatican News
La folla partecipa a una messa per i martiri dell'Uganda celebrata da Papa Francesco vicino al santuario cattolico di Namugongo a Kampala, in Uganda, il 28 novembre 2015 ( Photo Archive) La folla partecipa a una messa per i martiri dell'Uganda celebrata da Papa Francesco vicino al santuario cattolico di Namugongo a Kampala, in Uganda, il 28 novembre 2015 ( Photo Archive)  

La Caritas en Ouganda s'engage auprès des personnes vivant avec un handicap

En Ouganda, la Caritas nationale répond à l’invitation de l’Association des membres des Conférences épiscopales d’Afrique de l’Est (AMECEA), à intégrer plus inclusivement les personnes vivant avec un handicap dans la société.

Cédric Mouzou, SJ (avec Fides) - Cité du Vatican 

Prendre soin des personnes vivant avec un handicap et promouvoir leur pleine intégration dans le tissu social est l'un des principaux défis auxquels Caritas-Ouganda est aujourd'hui confrontée. Tout récemment, à l'instigation de l'épiscopat local, des dizaines de bénévoles et le personnel de l'organisme de bienfaisance, responsables des dix-neuf diocèses du pays, se sont réunis à Kisubi dans le district de Wakiso, ainsi que des représentants des institutions de l'Etat, pour un séminaire sur le développement inclusif. La rencontre avait pour objectif  de promouvoir la pleine intégration des personnes vivant avec un handicap, qui représentent environ 15% de la population ougandaise.

Rencontre pour une nouvelle approche méthodologique des interventions pour les personnes handicapées

La réunion, dont le titre a été inspiré par un passage de l'Evangile : « Allez-vous renseigner avec précision sur l’enfant ». (Matthieu, 2, 8), était destinée principalement à promouvoir une nouvelle approche méthodologique dans les processus de programmation des interventions en faveur des personnes vulnérables. « Il s’agit de quelque chose de différent par rapport à la programmation traditionnelle qui fait l’objet d’une grande attention au sein des programmes de la Caritas tant au niveau diocésain que national », a expliqué le coordinateur de la recherche et la politique de Caritas-Ouganda, Godfrey Onentho.

Une nouvelle méthode d’approche

La nouvelle méthodologie , utilisera les résultats d' une étude commandée récemment par Caritas-Ouganda pour identifier les principaux problèmes de handicap et les réponses qui sont actuellement fournies dans huit diocèses du pays. En particulier, les meilleures expériences mises en pratique dans les structures de Caritas seront évaluées et prises en compte.

L'invitation de l’Association des membres des Conférences épiscopales d’Afrique de l’Est

La nouvelle attention de Caritas-Ouganda aux conditions des personnes vivant avec un handicap et vulnérables, fait suite à l'impulsion donnée récemment par les membres des Conférences épiscopales d'Afrique de l'Est,  AMECEA. Cette dernière a invité les évêques locaux à « examiner les projets en cours de Caritas axés sur les personnes vivant avec un handicap, en se concentrant sur la façon de les rendre encore plus inclusive ». Aussi, tout le personnel diocésain et les Caritas nationale ont été invités à « adopter immédiatement un programme de sensibilisation aux handicaps dans les diocèses respectifs ».

La présence de personnes vivant avec un handicap au-dessus de la moyenne mondiale

En Ouganda, il y a une plus grande présence des personnes vivant avec un handicap à la moyenne mondiale, qui est actuellement estimée à environ 10%. Cela est une grande préoccupation vu que, de toute évidence, les personnes vivant avec un handicap sont plus susceptibles de connaître des résultats socio-économiques négatifs ainsi que des taux de pauvreté plus élevés. De plus, le taux de prévalence de l' incapacité est plus élevé dans les zones rurales que dans les villes.  

02 mai 2018, 19:23